25 juin 2001

Sujets divers 2: 1. Le Québec et le Canada sont la poubelle des produits toxiques en Amérique du Nord + 2. Atteintes GRAVISSIMES à la dignité de la femme et des enfants au Japon + 3. MANUEL POUR LE NOUVEAU PARADIGME + 4. Un exemple de tragédie + 5. Chasse aux sectes : non à l'Etat Totalitaire + 6. Un commentaire touchant


Bonjour à tous

Comme d'habitude, j'ai rarement le temps de préparer et diffuser des compilations françaises et il se trouve donc que certains des éléments de cette compilation datent déjà un peu. Néanmoins je crois qu'ils méritent tous d'être diffusés et connus pour qu'une action conséquente soit prise à keur égard - dans la mesure des possibilités de chacun-e bien évidemment. À vous d'en juger.

Passez tous un bel été ;-)

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000




1.

Date: Tue, 19 Jun 2001
From: André Lussier <alexpert@ivic.qc.ca>
Subject: Le Québec et le Canada sont la poubelle des produits toxiques en Amérique du Nord

Bonjour Jean

En environnement le plus gros travail est souvent dans sa propre cour, à preuve :

Celle-là vient du Devoir et des Chroniques de cybérie et confirme que le Québec (et le Canada) sont la poubelle des produits toxiques en Amérique du Nord.


BON VOISINAGE, MAUVAIS RECYCLAGE

Les relations de bon voisinage entre les partenaires de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) ont parfois leurs travers. On apprenait hier certains détails du libre échange de déchets dangereux entre le Canada et son voisin du Sud. Par exemple, en 1999, le Canada exportait environ 260 000 tonnes de déchets dangereux vers les États-Unis et recevait en contrepartie plus de 650 000 tonnes. Le Québec recevait environ 330 000 tonnes de ces importations douteuses. On lisait dans Le Devoir que selon le sous-ministre adjoint aux Milieux industriels du ministère québécois de l'Environnement, Robert Lemieux, on retrouve dans ces déchets des «milliers de tonnes de matériel informatique, de vieux ordinateurs et restants de production envoyés par train à la raffinerie Noranda directement de la Silicon Valley, en Californie. Les écrans, dit-il, sont classés déchets dangereux parce que le verre contient du plomb. On retrouve par ailleurs toutes sortes de métaux lourds dans les "chips" qui sont, ici, récupérés.

Ce qui nous amène à parler (de nouveau) de la place qu'occupe le matériel informatique désuet dans le volume de rebuts sans cesse croissant dans nos sociétés, et du peu de cas que l'on fait des techniques de recyclage.

Aujourd'hui, 19 juin, trois organismes californiens publieront un rapport détaillé sur les rebuts électroniques (electronic waste, e-waste) et les matières toxiques qu'ils contiennent. La Silicon Valley Toxics Coalition et les groupes Californians Against Waste et Materials for the Future estiment qu'en Californie seulement, il en coûtera près d'un milliard de dollars aux contribuables pour gérer les rebuts électroniques générés par les particuliers et entreprises de cet État.

Aux États-Unis, les rebuts électroniques représenteraient entre 2 et 5 % du volume des sites d'enfouissement municipaux. En Europe, où le problème serait aussi sérieux, des études révèlent que la croissance du volume des rebuts électroniques s'établirait entre 3 et 5 % par année, soit le triple de la croissance des autres catégories de déchets. La désuétude rapide, conjuguée au faible prix de remplacement, implique un roulement du matériel accéléré, que l'on parle de téléphones mobiles, balladeurs, et autres objets personnels. Mais le principal responsable, selon l'étude, est l'ordinateur et son écran.

Le cycle de vie utile des ordinateurs est maintenant d'environ 18 mois, alors qu'il était il y a seulement quelques années de plus de 48 mois. Les Californiens achètent annuellement 2,2 millions d'ordinateurs, et la plupart des propriétaires d'ordi ont deux ou trois vieux systèmes en rangement à leur domicile. Selon une étude du National Safety Council, en 1999, seulement 11 % des ordinateurs jugés désuets étaient recyclés, comparativement à 28 % du volume des autres catégories de rebuts municipaux. En Californie, le taux de recyclage des ordinateurs s'établirait entre 5 et 15 %, comparativement à 42 % pour les autres catégories de rebuts, et à 70 % pour les gros appareils ménagers.

L'enfouissement de rebuts électroniques, ou encore leur incinération, pose un problème écologique de taille. Par exemple, un écran cathodique contient, selon la taille et le modèle, entre quatre et huit livres de plomb dans le verre. Les auteurs du rapport affirment que les rebuts électroniques représentent 40 % du plomb que l'on trouve dans les sites d'enfouissement, et 70 % des autres métaux lourds comme le mercure et le cadmium. Au fil du temps, ces métaux sont libérés et peuvent facilement contaminer les sols et rejoindre la nappe phréatique, d'où le risque pour la santé des populations environnantes.

Si on s'entend sur l'importance (voire la nécessité) du recyclage, les modèles font moins consensus. Les auteurs du rapport croient que la Californie devrait suivre l'exemple de l'Union européenne qui, en mai dernier, adoptait une directive responsabilisant les fabricants pour le recyclage de leurs produits.

Les auteurs du rapport formulent d'autres recommandations. Par exemple, les fabricants devraient réduire, et là où c'est possible éliminer, l'utilisation de produits dangereux dans leurs produits. Ils devraient également mettre sur pied à leur frais une infrastructure efficace de collecte des produits désuets, sans que les consommateurs aient à débourser pour le recyclage de leurs produits. Cette mesure aurait pour effet d'inciter les fabricants à reduire l'utilisation de matières dangereuse. Là où des organismes locaux gèrent la collecte des rebuts dangereux, ils devraient pouvoir refiler aux fabricants les coûts de recyclage des rebuts électroniques.

Le rapport est dévoilé aujourd'hui, et il est donc encore trop tôt pour connaître la réaction des politiques et de l'industrie. L'administration Bush, comme on l'a vu dans d'autres dossiers, tend à rendre la vie facile aux grandes entreprises et préfère une attitude de laisser-faire plutôt que de réglementer leurs activités.

Californie, Amérique du Nord, Europe, le problème est mondial. Même dans les pays en voie de développement où des entreprises peu scrupuleuses, de connivence avec les responsables locaux, déversent des déchets dangereux à l'encontre des normes internationales.

Une chose est certaine, et reconnaissons tous notre part de responsabilité, nous sommes paresseux. Proposons donc aux élus et aux fabricants le marché suivant : s'ils mettent en place des structures de collecte des ordinateurs et autres appareils techniques désuets, et s'ils nous informent adéquatement des modalités, nous secouerons notre apathie et participerons aux efforts de recyclage.

Ce serait quand même plus sain, comme attitude, que de laisser les cambrioleurs nous soulager du matériel désuet...

Le Devoir : Déchets dangereux - Ottawa veut des règles continentales http://www.ledevoir.com/public/client-old/news-webview.jsp?newsid=2339

Silicon Valley Toxics Coalition : Poison PCs/Toxic TVs http://www.svtc.org/cleancc/pubs/poisonpc.htm

Voir aussi 2 articles en anglais:

Toronto Globe and Mail, Martin Mittelstaedt, 18 Jun 2001
http://www.globeandmail.com/gam/National/20010618/UWASTN.html

Toronto National Post, Alex Rose, 16 Jun 2001
http://www.nationalpost.com/search/story.html?f=/stories/20010616/593573.html




2.

Date: Sun, 24 Jun 2001
From: cyrano@aqua.ocn.ne.jp
Subject: Atteintes GRAVISSIMES à la dignité de la femme et des enfants au Japon

APPEL URGENT AU COMBAT:

Quand on a reçu une éducation chrétienne, on explose face à la destruction
accélérée du Japon médiée notamment par une large distribution de bandes dessinées
pornographiques d'un sadisme et d'une violence inouie, bandes dessinées
destinées aux enfants...

Par ce biais, on viole très gravement le psychisme de dizaines de millions
d'enfants japonais qui sont confrontés tous les jours à des quantités de
publications omniprésentes et qui font l'apologie de la violence sadique
comme par exemple:

Apologie incessante du viol dont la femme est la victime omniprésente. De
semaines en semaines, de mois en mois, d'années en années, les mêmes scènes se
repètent: des individus masqués, par exemple, violent collectivement une jeune
fille ligotée. On la sodomise, on la transforme en esclave baillonnée ou
menottée dans une débauche d'effets visuels insoutenables.

La femme telle que représentée dans ces bandes dessinées monstrueuses pour
enfants n'est qu'une esclave des hommes nippons, esclave destinée à être
soumise à tous les traitements dégradants que l'on puisse imaginer et dont
l'apothéose est la sodomie baillonnée ou enchaînée ou pire encore si cela se
puisse imaginer.

On donne aux enfants une image de la femme qui aime se faire battre,
maltraiter, violenter et qui, finalement, ne demanderait que cela aux hommes!

Comme les enfants japonais sont dénués de tout esprit critique, toutes ces
horreurs entrent profondément dans leur psychisme et ils se transforment peu
a peu en petits tigres psychopathes.

Je lance un appel à mes collègues français et autres pour que nous
combattions ces viols journaliers de la psyché et pour que nous lançions une
action internationale contre le Japon de facon à obliger les décideurs japonais
à mettre fin à ces horreurs issues d'un mercantilisme débride.

Bien cordialement à tous,

Claude Rifat




3.

De http://www.nohoax.com/HandbookFrench.htmlBR>
MANUEL POUR LE NOUVEAU PARADIGME

Les messages contenus dans ce livre visent à libérer l'humanité de la prison dans laquelle elle s'est enfermée en adoptant une attitude de victime qui la maintient à une niveau d'expérience rempli de peur et de frustration. L'humanité devait vivre non pas dans le luxe, mais dans l'abondance. L'information présentée dans ce livre mènera tous ceux qui la lisent et la relisent avec un esprit ouvert, à la découverte de la vérité sur leur identité et leur vraie nature. La recherche est terminée ; des réponses concises et claires vous sont enfin offertes.

Vous ne trouverez pas de récriminations ou de culpabilisation dans ces pages. Chaque chapitre est empreint de clarté et de grandeur. L'intention derrière la rédaction de ce petit livre est d'encourager chaque lecteur à vivre en accord avec les simples lois universelles qui y sont clairement révélées, celles-là même qui gouvernent et étayent tout ce que nous appelons la vie. D'un chapitre à l'autre, votre compréhension s'approfondira. Vous apprendrez à utiliser les lois à partir d'une formule simple qui vous assurera d'un changement absolu dans votre vie quotidienne. Vous n'avez simplement qu'à y penser ou à la prononcer avec diligence et sincérité en temps opportun. Devenir est votre destinée et votre héritage.

Tous droits réservés. Ce livre PEUT ÊTRE reproduit en partie ou en entier, transmis ou utilisé sous n'importe quelle forme et de n'importe quelle façon ? électronique, photographique ou mécanique, incluant la photocopie, l'enregistrement et le téléchargement ? par n'importe quel système de stockage d'information, sans la permission écrite de l'éditeur. La seule restriction a trait au texte qui ne doit jamais être modifié de quelque façon et pour quelque raison que ce soit.


Un message personnel à votre intention

INTRODUCTION Section I

Nous en sommes au moment de l'évolution de notre planète où nous nous posons tous les mêmes questions : Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Quelle est la réalité sous-jacente que nous vivons présentement ? Que se passe-t-il vraiment, dans les coulisses, que nous percevons de tous nos sens ? Pourquoi avons-nous ce sentiment que derrière les apparences se cache une réalité différente de celle qui nous est présentée ? En fait, qui a tramé tout ceci et qui tire les ficelles ? Est-ce réellement juste un groupe d'individus qui est en charge ? Si c'est le cas, alors cette histoire de Dieu ne serait-elle après tout qu'un canular ? Il y en a qui croit que c'est là l'essence même du scénario. Heureusement pour le bien-être de tous, ce n'est pas la Vérité.

La Vérité, c'est qu'il y a plusieurs niveaux d'activités derrière ce qui semble être une pièce de théâtre d'une incroyable ampleur. Alors, qui rédige les rôles et à quoi rime le scénario ? Seriez-vous surpris d'apprendre que c'est vous qui en écrivez le texte et que le scénario n'aura pas de sens, tant que vous ne lui en aurez pas donné un ? Si c'est le cas, alors quels sont les habitants de la planète qui peuvent lui en donner un ? Voilà, il y a en fait un groupe d'intéressés qui a décidé qu'il aimerait ajouter ce qu'il voudrait au scénario. Il y a un problème dans tout cela car il a décidé de donner au scénario une tournure qui n'est pas en accord avec le Créateur du plateau et du théâtre où se jouera la pièce. En fait, ce groupe réserve une grande surprise pour le public et les acteurs à la fin de la pièce. Le dessein qu'il nourrit est celui de détruire le public, les acteurs, le plateau et le théâtre.

Étant donné que le Créateur tient beaucoup à son théâtre, qu'il le considère sa marotte, cette idée ne lui convient pas du tout. Il n'est pas du genre à s'opposer aux productions innovatrices qui sont présentées au sein de son théâtre ; il s'attend même à ce que l'auditoire fasse ses propres changements. Il y a un type de production qui demande la participation de l'assistance plutôt que simplement sa présence passive. Le propriétaire du théâtre se pose la question suivante : si la pièce présentée devenait suffisamment désagréable pour l'auditoire, les gens quitteraient-ils simplement les lieux sans plus y penser ? Ceci aurait comme conséquence que la troupe et son metteur en scène se détruiraient; seulement voilà, le propriétaire du théâtre ne tient pas du tout à ce que sa propriété se trouve détruite du même coup. Il espère que le public offrira d'autres solutions. Peut-être pourrait-il y avoir une participation de l'auditoire qui permettrait l'introduction de nouveaux personnages qui ajouteraient des répliques de leur cru au scénario existant ? Si une nouvelle tournure pouvait être donnée au scénario, grâce à des personnages qui puissent en changer le dénouement, alors la représentation pourrait se transformer en une comédie, un mystère ou une histoire d'amour plutôt qu'une tragédie. Se pourrait-il que la participation du public puisse en effet créer un tout nouveau genre d'expérience ? Plutôt que de toujours montrer les mêmes histoires connues, l'auditoire, mû par son intense désir, pourrait-il modifier l'histoire et arriver à un scénario créateur qui contiendrait des possibilités encore inexplorées ? Pourquoi pas ? Plus le désir de changement est grand, plus s'accroît la possibilité de conquérir de nouvelles frontières pour la création de thèmes d'histoires. Lorsqu'un groupe se concentrant sur un sujet précis, agit spontanément, sans la tutelle d'un dirigeant conventionnel avec un ordre du jour bien arrêté, la conception de thèmes sortant de l'ordinaire n'est pas seulement possible, elle est probable.

Dans quel but cette discussion est-elle engagée ? Il est temps pour vous de réaliser que la responsabilité vous revient de changer la destination du chemin que vous êtes maintenant obligés de prendre. Vous êtes déjà loin du stade où l'on vous guidait. Vous êtes au stade où l'on vous pousse dans le dos. Vous en êtes au stade où la résistance ne peut réussir; par conséquent, vous allez devoir accomplir ceci par d'autres moyens. Une nouvelle façon de résoudre la situation doit littéralement être créée. Aucun changement ne peut être apporté à cette situation en utilisant les anciennes techniques. Ceux qui vous ont conduits jusqu'ici connaissent tellement bien la nature humaine présente qu'ils ont bloqué tout stratagème que vous pourriez concevoir. Ils connaissent très bien toutes les cellules de résistance et ils ne tolèrent leur existence que dans la mesure où elles jouent un rôle dans leur plan. Ces cellules serviront à illustrer graphiquement ce qu'ils ne permettront pas.

Maintenant, vous devez bien comprendre qu'il y a une porte de sortie pour l'humanité au travers de cette expérience, mais vous devez passer à l'état créateur, et non pas adopter une attitude rigide (résister). Se basant sur vos façons antérieures de réagir, l'équipe adverse ne s'attend pas à cela de votre part. Je peux vous assurer que votre histoire a été analysée et étudiée par bien des intellects et qu'il y a eu des études de modèles faites sur ordinateur, à un point tel que vous êtes connus au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Tous vos scénarios de réactions ont été disséqués jusqu'au niveau cellulaire et des mesures restrictives ont été mises en place pour chacun d'eux. Vous êtes confrontés avec la possibilité de votre extinction à moins que vous ne fassiez un saut cosmique jusqu'au niveau d'imagination créatrice qui annulera complètement ces plans. N'avez-vous pas vos propres ordinateurs ? Ne pouvez-vous pas vous rallier en groupes de discussion créatrice et demander l'accès à l'esprit même de ce qui vous a créés ? « Là où se trouvent deux ou plus d'entre vous rassemblés en mon nom (dans un désir mutuel de compréhension harmonieuse), je suis présent. »

Les cris et les supplications que vous adressez à Dieu, Jésus, Bouddha ou Mahomet pour vous sortir de cette situation, sont inutiles. Vous avez permis à ce démon de vous posséder et c'est donc à vous, collectivement et individuellement, que revient la conception de cette solution. Une nouvelle prise de conscience doit s'effectuer en vous. Tous les membres de l'humanité ne choisiront pas d'y participer. Il y en aura qui baisseront la tête sous le blâme et joueront les victimes. Ainsi soit-il. Laissez-les. Vous n'avez pas le temps de recruter parmi eux. Quelle sorte de créativité pourraient-ils vous offrir de toutes façons ? Ceci est un appel au clairon pour éveiller ceux qui ont assez de force de caractère pour agir fermement selon leurs propres convictions et s'engager à ne pas laisser la situation évoluer jusqu'au point final prédéterminé. Même ceux qui sont au cur de ce plan abominable ne réalisent pas que la fin sera, en fait, l'anéantissement complet. Malheureusement, le plan comprend non seulement l'anéantissement des individus et de la planète, mais aussi celui de domaines qui dépassent l'imagination.

Comment cela arrivera-t-il ? Comment un changement peut-il se produire au milieu d'un tel manque de compréhension, quand nous ne savons pas plus qui nous sommes que ce que nous sommes ? Dans l'immédiat, nous avons encore du temps avant que le nud coulant ne se resserre; le mouvement sur la planète est encore possible. Des groupes devront se réunir pour agrandir leurs visions et invoquer de l'aide des plus hautes sources de connaissances afin de se faire assister dans leur conception d'une nouvelle manière de vivre. Ceci ne peut être copié sur aucune autre expérience. Ce doit être littéralement un saut conceptuel, encore incomplet mais tout de même le point de départ de la nouvelle trame de l'expérience. Ceci n'est pas un processus qui peut être expliqué en détail. Il est brumeux au départ puisqu'il est conçu en tant que possibilité, et il doit en être ainsi. Les frontières du connu doivent être transcendées. Est-ce une mission surhumaine ? En effet, mais pas du tout impossible. Le désir et la nécessité nous mettent au défi de concevoir les choses différemment. A-t-on déjà présenté cette possibilité au genre humain de cette planète ? Certainement, mais à chaque fois, il s'est replié sur des stratégies connues. Il est le créateur de la situation présente. La tâche lui revenait de faire ce saut; maintenant, la situation est telle qu'il doit se mettre à l'uvre ou faire face à la possibilité que son existence ne tire à sa fin. Tout ceci est son uvre. L'humanité n'a personne d'autre à blâmer; alors, elle doit prendre une direction diamétralement opposée à son attitude passée où elle refusait de se charger du projet en entier; elle doit s'en charger avec détermination et dévouement.

« Handbook for the New Paradigm », a été traduit en français au Québec, par une équipe composée d'une traductrice et de trois réviseurs qui resteront anonymes, tout comme l'auteur du livre lui-même et la source qui lui a transmis ces messages par télépathie. Nous nous sommes engagés à faire ce travail gratuitement. Ce livre est un cadeau pour l'humanité.

Tel que déclaré en page couverture, vous pouvez reproduire ce document, le copier, le citer, etc., mais je vous demande expressément de respecter les engagements pris envers la source de ne tirer aucun avantage pécuniaire de cet écrit. Nous entrons maintenant dans la terre promise, NOTRE TERRE, un monde dans lequel l'amour, la grâce, l'entraide, la compassion, les belles folies, l'espoir, la gratuité ont leur place.

Avec tout mon amour et mon plaisir anticipé de voir ce grand projet arriver à maturité et de jouir de votre présence lors des célébrations. La traductrice

De la même source mais non encore traduits : 2) Embracing the Rainbow 3) Becoming

Vous pouvez commander ces deux volumes ainsi que le premier « Handbook for the New Paradigm », au coût de 6,95 US chacun, au numéro 1-800-729-4131. Adresse Internet : www.nohoax.com

Il est possible de télécharger gratuitement le « Manuel pour le Nouveau Paradigme » en en faisant la demande à l'adresse électronique suivante : demersh@interlinx.qc.ca




4.

Un exemple de tragédie

Le Président George W. Bush fait le tour des écoles primaires afin de rencontrer
les tous jeunes futurs votants du pays. Il entre dans une classe et arrive au
moment où l'institutrice est en train d'expliquer aux enfants le sens du mot tragédie.
L'institutrice se tourne alors vers le Président et lui propose de diriger la
discussion. Ainsi l'illustre dirigeant demande aux jeunes élèves de lui trouver un
exemple illustrant le sens du terme qu'ils viennent d'apprendre.

Un petit garçon se lève et dit :
" Si mon meilleur ami qui vit à côté de chez moi joue
tranquillement dans la rue et qu'une voiture le renverse, ce sera une tragédie. "

Bush secoue tristement la tête :
" Non, mon petit... Ce serait un accident ! "

Un léger silence s'installe dans la classe.

Le président insiste " Qui veut proposer autre chose ? "

Une petite fille se lève alors à son tour :
" Un bus scolaire transportant 50 élèves tombe dans le ravin, et tout le monde
meurt dans la chute. Ça, c'est une tragédie !"

Bush secoue la tête à nouveau : " Non, petite, il s'agit là d'une grosse perte
pour le monde... " Cette fois, c'est un lourd silence qui tombe sur le groupe.
Bush s'impatiente légèrement :

" Allons, les enfants ! Il n'y a personne pour me
donner un exemple sérieux de tragédie ? "

Alors, Petit Johnny du fin fond de la classe se lève :
" Si Air Force One alors qu'il transporte M. et Mme BUSH, est frappé par un missile
et est pulvérisé en plein ciel, ça c'est une tragédie ! "

" Fantastique ! " s'écrie le Président, le visage illuminé " Voilà une superbe
illustration du mot tragédie ! Et peux-tu expliquer à tes petits camarades la raison
pour laquelle ce serait une tragédie ? "

" Parce que ça ne serait pas un accident et que ça ne serait sûrement pas une
grosse perte ! "




5.

De: "Christian Cotten" <chriscotten@europost.org>
Date: 22 mai 2001

Libérez Juliette !

Chasse aux sectes : non à l'État Totalitaire !

Vendredi 18 mai 2001, le Docteur Juliette BOILLON était à nouveau incarcérée à la maison d'arrêt de Valence, pour douze mois.

Juliette BOILLON n'a strictement commis aucun délit quelqu'il soit. Et elle est aujourd'hui en prison, dans un pays soi-disant démocratique et respectueux des droits de l'homme.

Elle est accusée d'avoir rédigé en 92 un faux certificat de vaccination contre le tétanos pour le jeune Thibault, dont elle suivait la famille.

Cette accusation est sans aucun fondement. Elle est le résultat d'une manipulation sordide, basée sur le fait que Juliette BOILLON était membre de la communauté HORUS, désignée à la vindicte publique comme "secte" réfractaire aux vaccinations et favorable aux médecines non-conventionnelles.
L'affaire a été construite en mai 95 à partir d'une banale affaire de piqûre d'insecte. Il se trouve que les piqûres de tique, fréquentes à la campagne, provoquent dans certains cas des symptômes qui peuvent conduire un médecin à penser dans un premier temps au tétanos. Dans le cas présent, l'enfant Thibault a été soigné pendant 3 semaines, sans résultat, pour un tétanos qu'il n'avait pas, pour finir par guérir en 24 heures, lorsque les médecins de l'hôpital Herriot de Lyon ont enfin daigné lui administrer du sirop de fer, antidote connu de la maladie de Lyme provoquée par les piqûres de tique.

Suite à un enchaînement invraisemblable de rumeurs, de distorsions de l'information scientifique et de manipulations volontaires de certains acteurs (faux courriers de médecins hospitaliers, accusations pseudo-scientifiques sans fondement), Juliette BOILLON était mise en examen puis condamnée pour faux certificat en première instance, en appel puis enfin en cassation.
L'étude sereine du dossier permet de conclure sans l'ombre d'un doute que l'enfant n'a jamais eu le tétanos et qu'aucun élément scientifique d'information ne peut faire penser qu'il n'avait pas été vacciné.

La condamnation de Juliette BOILLON est une condamnation politique, qui n'a pour autre but que de faire peur à tous les médecins indépendants et honnêtes et aux patients qui veulent disposer librement de leur corps et choisir leurs thérapies, non pas en fonction des diktats commerciaux d'une soi-disant médecine officielle mais en fonction des données les plus récentes des chercheurs indépendants des systèmes financiers internationaux.

La condamnation de Juliette BOILLON est advenue à un moment où l'État Français avait besoin de justifier la paranoïa "anti-sectes" par des dossiers judiciaires et ce pour cacher des crimes bien plus graves commis précisément par des agents de l'État Français (voir l'affaire de l'OTS : 74 personnes assassinées en 94 et 95 par des militaires et policiers français, sur ordre d'hommes politiques, dans un contexte de trafic d'armes, de blanchiment d'argent et de financement illégal des partis ; informations complètes sur www.motus.ch).

La seconde incarcération de Juliette BOILLON (libérée fin 99 après une première période de 6 mois de prison) arrive précisément à un moment particulièrement dangereux pour certains réseaux mafieux qui utilisent les sociétés occultes maçonniques et les institutions de l'État pour protéger assassins et gangsters de la chasse aux sectes. L'Assemblée Nationale et le Sénat s'apprêtent à voter ces jours-ci une loi liberticide et fasciste qui permettra demain à n'importe quel gouvernement de dissoudre rapidement n'importe quelle association ou de mettre n'importe qui en prison au motif de "secte" ou de "manipulation" (rebaptisée pour l'occassion abus de faiblesse : accusations floues, sans fondement sociologique ni juridique, totalement subjectives et arbitraires et applicables à n'importe qui).

Et cette loi a précisément été faite pour tenter d'étouffer l'affaire de l'OTS en faisant taire ceux qui dévoilent la sordide vérité de ce meurtre d'État.

Or, plusieurs millions de Français connaissent désormais la vérité sur cette affaire, grâce à Internet et à une récente émission de télévision (Thierry ARDISSON, France 2, lundi 14 mai) qui a exposé en détail les principaux éléments du dossier.

Dans ce contexte, emprisonner les amis de POLITIQUE DE VIE et de Christian COTTEN, et poursuivre Joël LABRUYERE, est une bonne façon de tenter de nous faire taire.

Il est très clair que c'est raté d'avance. Nous ne nous tairons pas.

Au travers du Dr Juliette BOILLON, ce sont des millions de Français qui sont visés : plus de 40% de la population utilise les médecines non-conventionnelles, plus de 50% des Français ne veulent plus voter, parce qu'ils savent bien que les élites politiques sont aujourd'hui totalement gangrenées par des mafias qui imposent leur pouvoir de la façon la plus violente. Et des millions de Français veulent aujourd'hui vivre leur spiritualité dans la plus grande liberté, dont celle de faire partie de la minorité spirituelle de leur choix, même si celle-ci est classée "secte" par les fascistes de service.

Je soussigné, Christian COTTEN, psychosociologue, chef d'entreprise, psychothérapeute, Président de Politique de Vie, parti politique indépendant dûment déclaré auprès des institutions de la 5ème République, représentant de plusieurs dizaines de milliers de citoyens français, affirme en toute conscience que les juges du Tribunal de Grande Instance de Valence (Drôme) et de la Cour de Cassation qui ont condamné Juliette BOILLON ont commis une série d'actes de forfaiture et de dénis de justice qui leur ôtent définitivement toute crédibilité et légitimité morale ou politique à porter le nom de "magistrat" et tout droit à rendre la justice au nom du Peuple Français.
J'appelle solennellement l'opinion publique française et internationale à faire pression, par tous les moyens non-violents connus ou imaginables, auprès de tous les représentants élus ou fonctionnaires des états européens (députés, magistrats, conseillers ministériels etc) pour obtenir la libération sans condition de Juliette BOILLON et sa réhabilitation dans les meilleurs délais par la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

J'invite tout citoyen français et européen soucieux de défendre les droits fondamentaux et notamment les libertés et souverainetés individuelles à traduire et faire circuler ce texte dans tous les pays européens et au-delà. J'invite tous les lecteurs de ce document, soucieux de faire barrage au rouleau compresseur du totalitarisme de la pensée mené si habilement par les gouvernants français actuels, à agir avec détermination jusqu'à obtenir la libération de notre amie le Dr Juliette BOILLON, innocente victime des tentatives d'étouffement des libertés publiques.

Christian COTTEN et Joël LABRUYERE
Boulogne, 22 mai 2001




6.

ET POUR CONCLURE CE TÉMOIGNAGE TOUCHANT EN GUISE DE RAPPEL DE LA DISPONIBILITÉ DE CE TEXTE AU http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/EveilConscien.htm
(Un document de 30 pages sur l'éveil de la conscience)

From: "Frédéric Ouellet" <Anastasius@iquebec.com>
Subject: Un message pour vous dire merci
Date: Mon, 25 Jun 2001

J'ai grandement apprécié votre texte sur l'éveil de la conscience. Je l'ai lu avec bonheur et "frisson".

J'avais replongé dans mes habitudes quotidiennes quand on me proposa de lire le "Christ en Vous". Au sortir de cette lecture, une semaine c'est écoulé. Je viens de lire votre texte qui sans prétention, sans dogme, ouvre les voies de la conscience.

J'ai regardé l'ensemble de vos oeuvres et félicitations, vous faites partie des moteurs de la conscience humaine.

Je suis touché de voir qu'il existe des gens comme vous.

Je vous remercie grandement,

Frédéric Ouellet







RETOUR LA PAGE D'ACCUEIL DE CE SITE