Rassemblement du millénaire



Le temps est venu de raviver
l'espoir d'un ralliement spontané
de la grande famille humaine pour célébrer
dans la paix, la joie et avec un esprit éclairé
le commencement d'une nouvelle ère
de paix, de partage et d'unité
pour tous les êtres sur Terre.



Note à l'intention des visiteurs francophones de ce site.


En dépit de nombreux efforts, trop long à énumérer ici, et d'une demande de subvention au Bureau du millénaire fédéral pour aider à concrétiser cet ambitieux projet - une aide qui m'a été refusée il y a près d'un an, rien ne semble indiquer en ce lundi, 27 avril 1999, que ce projet verra le jour tel que décrit ci-après et ailleurs dans ce site. Comme tant d'autres projets du millénaire qui n'auront finalement pas lieu, la tâche s'est avérée trop immense pour les maigres ressources dont je dispose, et les appuis reçus trop limités pour me donner espoir qu'il puisse se réaliser.

Ce fut néanmoins une belle expérience enrichissante et fort passionnante qui a tout de même aboutie à la création du Réseau Arc-en-ciel de la Terre dont l'existence se manifeste principalement via les nombreux échanges d'idées sur une foule de sujets que je partage, essentiellement en anglais, avec des centaines de personnes disséminées aux quatre coins du globe. J'ignore pour combien de temps encore je poursuivrai ce travail fort exigeant, car le volume de correspondance à lire me demande parfois beaucoup trop d'énergie, sans compter les réponses à apporter, mais tant que la flamme de l'intérêt qui m'anime ne vacillera pas et que je disposerai de suffisamment de temps pour m'y consacrer assidûment, je compte bien demeurer au poste.

Voici maintenant ce que j'avais préparé pour présenter les multiples facettes de ce projet d'envergure internationale :

Depuis le 12 décembre 97, le nom de l'événement proposé pour l'an 2000, désigné auparavant sous le nom de "Concert pour la Terre 2000", a été changé pour celui de "Rassemblement du millénaire" afin de mieux refléter la nature réelle de ce projet. De plus, étant donné la charge accrue de travail consécutive à l'expansion du Réseau Arc-en-ciel de la Terre et de l'organisation dudit événement, le responsable de ce site n'est plus en mesure, malgré toute sa bonne volonté, de faire les nombreuses mises à jour nécessaires à la section française de ce site. Il faudra donc vous référer à la section anglaise du site pour suivre les plus récents développements.

Ainsi, ce document d'introduction vous donnera l'information de base essentielle la plus à jour sur ce site et sur la première réunion internationale ayant eu lieu les 12, 13 et 14 décembre 97 à Santa Barbara, en Californie, d'une vingtaine de membres du Réseau Arc-en-ciel de la Terre. D'autre part, vous retrouvez dans cette autre section anglaise une série d'articles écrits par Jean Hudon et donnant une perpective plus large sur l'évolution de ce projet. Notez enfin que les liens et les informations disponibles ci-dessous sont toujours valides et constituent une bonne introduction à tout ce qui se trouve sur ce site.

Pour vous donner sans plus tarder une idée de la vision à l'origine de ce projet, en voici une courte introduction:

Imaginez-vous des célébrités et des chefs d'états réunis autour d'une réplique géante de notre globe terrestre. Des délégations provenant de toutes les cultures du monde se joignent alors l'une après l'autre à cet immense cercle de paix et d'unité, sous l'oeil des caméras retransmettant cette célébration en direct à près de 4 milliards de personnes. Ressentez la fierté des téléspectateurs de partout à travers la monde à l'instant où les gens de leur coin de planète, représentant leur culture d'appartenance, viennent rejoindre ce grand rassemblement, unique dans toute l'histoire, car pour la première fois c'est toute la grande famille humaine qui s'apprête à vivre une cérémonie empreinte de simplicité et de symbolisme, chargée d'émotion, de grandeur et de beauté, pour marquer dignement le début du troisième millénaire. Les hommes, femmes et enfants de partout sur Terre sont alors invités à s'unir de coeur et d'esprit pour de longs instants magiques. Un immense espoir jaillit dans les coeurs que bientôt la paix régnera enfin entre les hommes et que l'harmonie reviendra avec notre environnement. Et de cet espoir émerge la volonté commune de relever les défis colossaux qui nous attendent à l'aube du 21e siècle.

Merci de votre intérêt. Votre participation est la bienvenue!



PROCLAMATION POUR LA TERRE

POUR SIGNER IMMÉDIATEMENT LA PROCLAMATION

RÉSEAU ARC-EN-CIEL DE LA TERRE

NOUS SOMMES LA NOUVELLE CIVILISATION

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 6 AVRIL 97

CHRONIQUE D'UNE CO-CRÉATION

L'ÉVEIL DE LA CONSCIENCE

Quelle sorte d'avenir préparons-nous?...




Voici la toute première lettre écrite au sujet de ce projet.


L'Anse-Saint-Jean, Québec, Canada

Le 29 novembre 1996

Voici venu le moment, l'heure de la grande décision. Il y a environ 10 ans, je commençais à écrire un livre après avoir reçu une impulsion intérieure décisive en ce sens, un livre parlant d'un enfant qui découvre son unité avec toute Vie sur Terre et qui se rend compte que, tous ensemble, nous sommes en train de détruire notre berceau de Vie planétaire, dévastant une à une les composantes vitales de ses écosystèmes en équilibre depuis des centaines de millions d'années. Ébranlé au plus profond de mon être, comme beaucoup le furent en lisant ce livre, par l'incroyable défi auquel nous faisons face, je réalisai que, soit nous arriverons à joindre nos forces pour changer le cours de l'histoire, soit nous sombrerons tous dans l'abîme d'un cataclysme environnemental sans précédent dans toute l'histoire de cette planète.

Mû par l'ardent désir de contribuer à un éveil global de l'humanité à l'égard de notre responsabilité commune de tout faire pour prévenir la catastrophe qui nous menace, mais aussi poussé doucement de l'avant par une confiance inébranlable en la capacité que nous avons de maîtriser le "Monstre" que nous avons engendré et ensuite de réussir à renverser la situation - revendiquant de ce fait ce que j'oserais appeler notre droit naturel à l'union spirituelle avec l'Intelligence universelle à l'origine de tout - je me lançai à pieds joints dans l'action et mis en branle l'organisation d'un téléthon global appelé Concert pour la Terre.



Logo utilisé à l'époque
À noter: l'année indiquée avait été modifiée au début de ce projet avant que le nom de "Rassemblement global 2000" ne soit adopté.
Ce logo ne sera pas utilisé pour cet événement en l'an 2000.


Suivirent alors deux années de travail incessant et acharné. Des milliers de lettres furent postées et des centaines d'autres reçues de tous les coins du monde. Des appels téléphoniques et des télécopies affluèrent à toutes les heures du jour et de la nuit de douzaines de pays sur tous les continents. Sept voyages importants aux États-Unis et en Europe eurent lieu pour rencontrer diverses personnes impliquées, participer à des réunions d'organisation et faire avancer les choses. L'espoir de réussir à produire un très gros événement médiatique, avec la collaboration de grandes vedettes internationales participant à une douzaine de concerts nationaux, ne cessait de grandir. Le temps d'utilisation des satellites pour une télédiffusion mondiale de 12 heures fut presque obtenu et une équipe de production presque réunie. Pourtant, en dépit d'efforts tous azimuts pour trouver les fonds nécessaires à la production de cet événement télévisuel, personne ne consentit à financer le rêve et aucun grand Concert pour la Terre ne fut télédiffusé sur les écrans de télévision de la planète.

Néanmoins, le 31 décembre 1989, l'inespéré se produisit! Plus de 20 concerts, certains modestes, mais plusieurs attirant des foules très importantes dont 125,000 personnes dans un parc à Sao Paulo au Brésil, se déroulèrent dans 15 pays différents. Trois d'entre eux furent même télédiffusés au niveau national, au Brésil, au Mexique et en Russie! Grâce aux efforts et à la persévérance d'organisateurs locaux et nationaux qui reprirent à leur compte le rêve de célébrer dignement notre entrée dans les années 90 et de sensibiliser les gens à l'urgence de protéger l'environnement et de sauvegarder notre planète contre toute autre atteinte à l'équilibre écologique, des millions de personnes dans plus de 40 pays furent informées de ce projet et de ses buts. À l'instar de centaines d'autres associations engagées dans la lutte pour sauver notre planète, localement et globalement, cette humble initiative lancée par un homme, soutenu de tout coeur par sa compagne de vie et par des dizaines de collaborateurs de partout autour du monde, a contribué d'une façon significative à la naissance d'une nouvelle conscience environnementale qui, encore aujourd'hui, exerce une influence considérable sur la conduite des affaires de ce monde.

Maintenant, à trois ans de la date cruciale et presque mythique de l'an 2000 qui restera certainement marquée dans les annales, le temps est venu de raviver le Grand Espoir d'un ralliement spontané de la grande famille humaine pour célébrer dans la paix, la joie et avec un esprit éclairé, non pas le fait que nous tournons simplement une nouvelle page de notre calendrier, mais le fait que, contre toute attente, nous sommes en train de réussir à nous sortir de l'un des siècles les plus destructeurs et les plus belliqueux de notre histoire pour entrer dans une nouvelle ère qui, espérons-le, sera sous le signe de la paix, du partage et de l'unité pour tous les êtres sur Terre. Le choix nous appartient, tant au niveau individuel que collectif, d'ouvrir notre coeur à cette réelle possibilité, et de prendre les mesures qui s'imposent pour orienter peu à peu l'ensemble du monde vers un mode de vie plus sain et plus équilibré sur cette terre d'abondance. Il ne s'agit pas là d'un rêve impossible car il a déjà commencé à prendre forme partout autour de nous et en nous. Le seul problème, c'est que la plupart d'entre nous n'en ont pas encore conscience parce qu'il n'a pas encore été convenablement focalisé en nos esprits pour être reconnu comme tel et, de ce fait, catalysé par nos pensées, nos espoirs et nos actions. L'organisation globale d'un gigantesque événement, réunissant à l'aube du troisième millénaire tous les frères et toutes les soeurs de notre grande famille humaine pour une célébration commune de notre espoir en un avenir meilleur, pourrait justement être le déclic nécessaire pour faire émerger au grand jour cette prise de conscience.

Imaginez-vous un instant... Dans des parcs et des centaines d'autres points de ralliement autour de monde, des millions de personnes se sont réunies pour célébrer et faire la fête tandis que des écrans géants retransmettent en direct des images de partout autour du monde où l'on voit des gens faire de même et regarder la télédiffusion de l'événement grâce à de semblables écrans géants. Des milliards de téléspectateurs suivent aussi ce qui se passe dans l'intimité de leur foyer et partagent dans leur coeur cet esprit mondial d'unité. À l'heure prévue, une cérémonie solennelle, chargée de symbolisme, débute en grande pompe pour marquer dignement l'avènement du nouveau millénaire. Des dignitaires, célébrités, monarques et premiers ministres de tous les pays du monde sont réunis autour d'une immense réplique de notre planète afin de souligner l'importance capitale de ce qui est sur le point de se produire. Puis, des coureurs porteurs de la flamme symbolique de Vie font leur entrée, suivis par de petits groupes de personnes, venues de tous les coins du globe, représentant toutes les cultures et toutes les tribus autochtones de ce monde immense, et convergeant autour du globe central en un immense rassemblement. Nous voyons alors des gros plans successifs de chacun des groupes d'autochtones venant de l'Amazonie, du coeur de l'Afrique, de l'Amérique du Nord, de l'Asie et de l'Europe, des îles du Pacifique et des taigas du Grand Nord, de tous les coins de cette magnifique planète, tous vêtus de leurs habits traditionnels et marchant d'un pas solennel vers le centre. Nous voyons aussi arriver de nombreux autres groupes représentant la grande majorité des cultures se partageant aujourd'hui la terre, alors que le monde entier observe via la télévision la riche diversité de notre grande famille humaine.

Le sentiment de majesté et de joie sereine devient palpable tandis que les derniers groupes se joignent aux milliers de personnes maintenant rassemblées autour du globe terrestre qui s'est mis à tourner lentement au milieu du vaste amphithéâtre à ciel ouvert. Puis la cérémonie finale débute alors que tous les porteurs de torche s'avancent d'un mouvement commun pour communiquer la flamme qu'ils ont apportée de tous les coins du monde à cet immense flambeau de l'espoir, surmontant le globe, qui continuera à brûler pour toute l'année à venir, et peut-être pour plus longtemps encore, comme symbole vivant de notre engagement global à faire de notre planète un monde meilleur pour toutes les générations à venir. Un long moment de silence chargé d'émotion permet à chaque être humain de s'engager du fond du coeur à consacrer le reste de sa vie à faire tout son possible pour oeuvrer à l'amélioration du monde. Une Déclaration d'intention résume en quelques mots soigneusement choisis l'esprit du moment et évoque nos espoirs communs pour l'avenir. Traduites simultanément dans toutes les langues grâce à la participation des radios et télévisions nationales de tous les pays, ces quelques pensées donnent le juste ton, quelques instants avant le moment de silence, pour nous préparer à unir nos esprits en une appréciation commune de la réalité nouvelle en train de naître sur Terre.

Puis, pour conclure le moment de silence, les porteurs de torche élèvent leur flambeau et communiquent la flamme de nos espoirs et de nos rêves au colossal flambeau central qui s'allume en un grand jet de lumière, projetant ses reflets sur toute l'assistance. Après un moment d'étonnement béat, la foule entière se met à applaudir à tout rompre et la fête commence! Un événement musical et théâtral conçu avec soin débute alors pour se poursuivre tard dans la nuit... Et le monde en est à jamais transformé.

Le pouvoir de l'imagination peut accorder une réalité éphémère à ce que vous venez de lire, mais il faudra certes beaucoup d'ingéniosité, de dévouement et de persévérance de la part d'un grand nombre de personnes pour rendre un tel événement possible. Je pourrais dire, sur la base de mon expérience précédente, que je sais de quoi je parle ici, mais je crois que les efforts requis surpasseront même tout ce que l'on pourrait essayer d'anticiper... et je suis sûr que vous serez d'accord avec moi là-dessus. Malgré toutes nos meilleures intentions et en dépit du grand besoin qu'il y a à promouvoir un tel événement, des montagnes devront ‹ figurativement ‹ être déplacées pour rendre possible une telle vision.

Pourtant, dit-on, la foi peut déplacer des montagnes! Alors, plus d'hésitation. Amorçons l'engrenage menant à la réalisation de ce projet... Ou du moins, voyons qui désire s'y associer. Je ne suis qu'un humain parmi tant d'autres qui a reçu une vision et qui a une totale confiance en la Force divine ‹ ou de ce que vous voudrez, peu importe comment vous préférez nommer cette Force. Je vais faire ma part. Je vais me brancher sur l'Internet (c'est fait) et demander de l'aide à qui voudra bien répondre à ceci. Et puis on verra. Je ne laisserai pas tomber et ne reculerai pas une fois le mouvement lancé. Cela je le promets. Quoiqu'il advienne, je m'y consacrerai au meilleur de mes capacités pour faire avancer les choses. Mais jamais je ne tenterai de porter tout ça sur mes seules épaules. Ce projet doit être celui de toute l'humanité, car il ne m'appartient certainement pas. Alors, ça roule. Qui désire participer? Donnez-moi un coup de fil, envoyez-moi un mot par la poste, à mon télécopieur ou par courrier électronique et dites-moi ce que pourrait être votre contribution. S'il y a suffisamment de bonnes volontés que se manifestent - et je suis convaincu qu'il y en aura plein - je vous le ferai savoir au moment opportun, de préférence par l'intermédiaire de l'Internet, mais aussi par courrier si telle est votre préférence (auquel cas j'apprécierais que vous me fournissiez deux timbres canadiens ou deux coupons-réponses internationaux en m'écrivant pour recevoir des nouvelles du projet si vous n'êtes pas encore branché sur l'Internet). Et gardez à l'esprit le fait qu'un financement approprié, de sérieux talents d'organisation et un engagement sincère et solide seront de précieux atouts pour la réussite d'un tel projet.

Je vous prie de ne pas attendre de réponse personnelle à vos communications écrites avec moi car il est fort probable que le temps me manquera bientôt pour ce faire. Mais je dispose désormais d'une adresse sur l'Internet et vous pourrez bientôt y visiter mon site. Un échange d'idées sur le sujet prendra peu à peu forme, les responsables d'autres projets similaires (il y en a quelques autres, mais pas nécessairement de but et d'envergure similaires) seront contactés pour discuter d'une possible collaboration, un plan se dessinera avec des dates butoirs pour la mise en place d'éléments essentiels à la réussite, et les choses suivront leur cours normal. Il faudra trouver de l'aide dans une multitude de domaines. N'hésitez donc pas à faire circuler cette information auprès des personnes qui pourraient, selon vous, accepter d'apporter leur expertise, mais veuillez ne pas en informer les médias pour l'instant car le projet doit être solidement établi avant que ce concept ne soit proposé à un vaste public; et cette diffusion à grande échelle doit être faite au bon moment et de la bonne manière pour être crédible. Merci!

Que peut-on ajouter d'autre maintenant!... Je nous souhaite à tous de réussir à organiser un tel événement car il serait manifestement de nature à faciliter l'émergence d'un avenir meilleur pour nous tous et pour notre si belle, et pourtant si fragile planète.

Puissions-nous entrer dans le vingt-et-unième siècle unis et animés d'une puissante et inspirante vision commune de notre avenir. C'est ce que je nous souhaite... en tout Amour!


Jean Hudon

L'Anse-Saint-Jean, Québec, Canada, G0V 1J0.

Courrier électronique : globalvisionary@earthrainbownetwork.com

Vous pouvez depuis le début de février 97 visiter mon site WEB et télécharger cette lettre (également disponible en anglais) et d'autres informations sur ce projet à mesure qu'elles y figureront, au http://www.cybernaute.com/earthconcert2000

NOTE: Ceci est maintenant l'adresse officielle permanent du site :
http://www.EarthRainbowNetwork.com

P.S. Je devrais aussi mentionner que la lettre suivante reçue quelques mois plus tôt de Jeremy Burnham, d'Afrique du Sud, a contribué notablement à raviver mon désir de relancer un tel projet. En voici la traduction :

« Cher Jean! Sept années se sont passées depuis que nous nous sommes rencontrés à Bruxelles, animés d'un si grand espoir de voir un Concert pour la Terre annoncer le début de la décennie des années 90. Et ton livre "L'enfant immortel" vient tout juste de me revenir (donné à quelqu'un il y a des années de cela, mais réclamant, je ne sais trop comment, mon attention en ce moment). Je me rends compte que je ne l'avais jamais lu en entier à cette époque, et que je ne m'étais jamais fait le cadeau que tu avais préparé. Je pense que c'est probablement vrai pour nous tous (peut-être même pour toi aussi) qui étions réunis autour de la table à Bruxelles. Le livre est venu pour semer l'énergie dans la conscience humaine terrestre, mais à dose homéopathique toutefois. Je pense que le temps est venu de le ramener au grand jour, de le matérialiser. J'ignore si tu es toujours là, ou ce que tu fais en ce moment, mais je crois qu'un Concert pour la Terre 2000 (ou même 1999?) est à la fois faisable et mûr pour être organisé. Peut-être as-tu déjà commencé à faire avancer les choses dans cette direction. Par ce mot je veux simplement te faire savoir que je suis toujours là, et maintenant de nouveau prêt à y travailler. Mon compagnon à la réunion de Bruxelles n'est plus de ce monde, mais il y a beaucoup de gens talentueux à travers le monde qui n'attendent maintenant que le bon projet pour focaliser leur joie et leur enthousiasme. Peut-être est-ce celui-ci. »



Image de la couverture du livre "L'enfant Immortel"





Qui plus est, deux jours après avoir écrit cet appel en faveur d'un nouveau Concert pour la Terre (nom provisoire), j'ai reçu un appel absolument inattendu de Lee, une autre personne qui avait grandement collaboré au premier Concert pour la Terre en 89, dont je n'avais pas eu de nouvelles depuis des années et qui m'appelait précisément pour me parler d'un autre Concert pour la Terre! Quelle coïncidence... si vous voyez ce que je veux dire! Une fois de plus, Lee désire de tout coeur aider à la réussite de ce projet.

Une semaine plus tard, j'ai reçu la nouvelle par télécopieur de Jeremy que sa femme Naomi voulait elle aussi « contribuer à créer un événement pour célébrer dignement notre entrée dans le nouveau millénaire. » Le conseil qu'elle désire offrir est de « commencer lentement, car nous avons amplement le temps. Pour que cet événement se produise dans le bon esprit, il faut qu'il en soit ainsi dès le tout début. Réunissons d'abord un noyau composé de quelques personnes solides, aux idées claires et ayant les deux pieds sur terre, et créons un lien solide, clair et lucide entre eux. (...) Puis allons-y mollo. Si nous voulons organiser une célébration pour tracer la voie vers l'avenir, il faut que tout soit simple, élégant et amusant - tout ça ensemble! Si à un moment ou l'autre cela semble exiger trop d'efforts, ça voudra tout simplement dire que nous avons dévié en quelque part. (...) »

J'en conviens parfaitement! De fait, au début d'avril 97, le noyau a déjà ses 20 premiers membres... et continuera à grandir. Maintenant, au 8 janvier 98, des centaines de personnes ont manifesté leur soutien à cette idée et un Réseau arc-en-ciel de la Terre a été mis sur pied pour canaliser les efforts de tous. C'est une histoire à suivre!...




NOTE: Si vous désirez vous abonnez à la liste d'envoi française (généralement peu utilisée) il vous suffit d'envoyer un couriel en blanc à reseauarcencieldelaterre@lists.riseup.net
RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE