17 janvier 2001

Sujets: Le Nouvel ordre mondial du Parrain + Semaine du Nirmankaya (du 14 au 21 janvier 2001) + La maladie du bonheur

Bonjour à tous et toutes

J'ai lu aujourd'hui le texte suivant (Le Nouvel ordre mondial du Parrain) dans le Bulletin d'information du Centre de ressources sur la non-violence (6648 St-Denis, Montréal, Qc, H2S 2R9 -- crnv@cam.org) et je l'ai trouvé si intéressant -- une satire absolument criante de vérité! -- que j'ai décidé de vous le faire suivre.

Quant au texte sur "La maladie du bonheur" qui est sur un ton nettement plus léger, il se savoure avec le sourire.

Entre les deux, vous trouverez la traduction tout juste reçue d'une information diffusée il y a quelques jours en version anglaise à ce même réseau.

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000

P.S. J'espérais avoir le temps de traduire en français un texte que j'ai écrit et diffusé le 5 janvier dernier intitulé "2001 - The Spiritual Odyssey Towards the Light of a New Dawn Continues" mais je commence à douter pouvoir trouver le temps. Si vous comprenez l'anglais et désirez en prendre connaissance sans plus tarder, il est disponible au : http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/SpiritualOdyssey2.htm




Tiré de http://www.ao.qc.ca/traductions/znet/parrain.html
Ao! Espaces de la parole
Traductions Z Net
Texte original à [http://www.zmag.org/ZMag/articles/may99herman.htm]

Le Nouvel ordre mondial du Parrain

par Edward S. Herman

(«The Godfather's New World Order», Z magazine, mai 99) (traduction de Jean-René David)

«Le Parrain s'excuse rarement pour ces nombreux et très graves crimes. Cela est dû à l'arrogance chauvine du pouvoir, renforcée par un racisme profondément enraciné et attesté par de nombreuses affirmations racistes-suprémacistes faites par toute une série de présidents et de secrétaires d'états américains.»

Peut-être devrions-nous nous satisfaire de la rationalité du processus par lequel le pouvoir affecte les jugements moraux et les politiques en général, même si le résultat est une institutionalisation absolument risible du phénomène " deux poids deux mesures ". Les exemples abondent. Le Parrain peut impunément supporter les plus monstrueux tyrans pendant des décennies (par ex. les Duvaliers d'Haïti, Mobutu du Zaïre, le Général Alfred Stroessner du Paraguay et le Général Suharto d'Indonésie) tout en proclamant une dévotion pour la démocratie. Il peut détruire ou appuyer la destruction de régions entières du monde (par ex. l'Indochine, le sud de l'Afrique) afin de les " sauver ". Il peut brandire la bannière du droit international et de l'ONU (par ex. en Irak, en Somalie et en Bosnie dans cette décennie) et peut retirer ces même bannières quand elles ne sont plus utiles et que " l'intérêt national " est en jeu (par ex. en rejetant la condamnation en 1986 par la Cour Internationale de Justice de ses actes d'aggression contre le Nicaragua, le vote de l'Assemblée Générale condamnant son invasion du Panama, les frappes de l'an dernier contre le Soudan et l'Afghanistan et les bombardements de l'Irak et de la Yougoslavie cette année).

Le Parrain peut même choisir ses cibles tout en s'appuyant sur le support de la " communauté internationale ", un autre des anges dans le Panthéon du Parrain; un ange qui fini toujours par se rallier juste assez longtemps pour soutenir la justesse des actions du Parrain en tant que juge et exécuteur auto-proclamé.

Les " bombardables " sont ceux qui contrarient le Parrain et ses amis (les irakiens, les libanais), qui gênent leurs plans de domination (les serbes et plus tôt, les vietnamiens) ou qui seraient coupable d'aider les vilains désignés (les afghans, les soudanais). Ceux adoptant un comportement similaire ou pire, mais qui sont les alliés ou les clients du Parrain et qui servent ses intérêts sont exempts de bombardements et recoivent même aide et protection (israéliens, turques, colombiens). Il est possible de passer rapidement d'une catégorie à l'autre, comme l'a fait Saddam Hussein le 2 août 1990 - recevant d'abord aide et protection diplomatique par les Etats-Unis et son flagorneur britannique, par la suite devenu " un autre Hitler " et bombardable.

Impunité acceptable et inacceptable Pour les vilains désignés, comme Pol Pot et les Khmer Rouges (KR), les tribunaux internationaux de justice sont " les seules voies vers la réconciliation, " comme l'a expliqué la secrétaire d'État Madeleine Albright à des officiels Thaï à Bangkok le 5 mars. Autrement, ainsi va le raisonnement, la population cambodgienne sera incapable de faire appel à son courage pour faire face à l'avenir et oublier son passé. Le pouvoir ayant parlé, la " communauté internationale " aquiesce et le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, donne aussi son appui en conseillant que les dirigeants KR soient amenés devant un tribunal international parce que " l'impunité est inacceptable lorsqu'on fait face à un génocide ou des crimes contre l'humanité. " Il est aussi improbable qu'il y ait impunité pour Slobodan Milosevic, le Mauvais Garçon Numéro Un sur la courte liste de criminels désignés de la communauté internationale. Avec les medias occidentaux qui se concentrent sur les détails des nettoyages ethniques de son armée et avec un groupe médicolégal finlandais qui déclare que les tueries commises par les serbes à Racak sont " un crime contre l'humanité " et qui recommande que ces atrocités soient référées au tribunal international de justice à La Haye, il serait clairement inacceptable que ce dernier " Hitler " ne soit pas trouvé responsable.

Mais il s'avère que " l'impunité " est acceptable pour les alliés, clients et amis du Parrain aussi bien que pour le Parrain lui-même. Le Parrain ayant supporté Suharto pendant 33 ans, et l'ayant qualifié de " notre genre de mec " en 1995, la communauté internationale, Kofi Annan ou les médias et les moralistes occidentaux ne demandent pas une enquête médicolégale sur ses champs de bataille devant son triple génocide (Indonésie, 1965-1969, Timor oriental, Papouasie occidentale) et demandent encore moins un procès pour crimes contre l'humanité. Même avec toute la publicité que Suharto a reçu lors de sa chute au printemps 1998, nulle part dans les médias américains a-t-il été suggéré qu'il était un criminel de guerre méritant le même traitement que Pol Pot. Madeleine Albright a même discuté du besoin d'un procès pour crime de guerre des dirigeants KR à Jakarta le 4 mars sans que quiconque ne dise un mot sur la possibilité qu'il y ait deux poids deux mesures. Suharto est un " bon génocidaire " qui a tué des victimes indignes (i.e. il a servi les intérêts occidentaux) et les journalistes et les éditorialistes occidentaux ont intériorisé son statut spécial d'impunité.

De même, avant la demande surprise d'arrestation et d'extradition du Sénateur Chilien Augusto Pinochet par le juge espagnol Baltasar Garzón à la Grande-Bretagne en octobre dernier, l'impunité de Pinochet et son pouvoir anti-démocratique au Chili n'avait pas secoué la communauté internationale. Au contraire, le Chili a été traité comme un succès. Le petit nettoyage de classe qui y a eu lieu a eu une fin heureuse, avec une démocratie néolibérale en rennes, une classe ouvrière meurtrie et éliminée de l'arène politique et l'économie chilienne un modèle de " réforme " vers le libre marché. La demande d'extradition espagnole a pris l'occident par surprise et même si quelques commentateurs disent maintenant que Pinochet mérite extradition et procès, aucun ne l'avait auparavant déclaré criminel de guerre et n'avait demandé qu'on lui passe les menottes, qu'on l'emballe et qu'on l'envoie à La Haye. Comme Suharto, il était un " bon génocidaire ", son impunité incontestée.

Avec les dirigeants KR, la réconciliation nationale passe par la " responsabilisation pour le passé " et donc la convocation d'un tribunal international sur les crimes de guerre. Dans le cas des " bons génocidaires ", par contre, il est amusants de voir combien fréquemment la réconciliation et la responsabilisation entrent en conflit.

Les excuses officielles pour les crimes importants jouent des rôles variés dans le monde du Parrain. Elles peuvent servir de moyen d'exhonérer ses associés et lui-même et ceci peut être mis en contraste avec le refus scandaleux des ennemis de faire de même. Pendant le long conflit israélo-palestinien, les dirigeants palestiniens ont fréquemment refusé de s'excuser pour des actes violents (dont il refusaient la responsabilité dans certains cas) alors que dans certains cas graves, les israéliens se sont excusés. Ceci a souvent été mis en relief comme démontrant une plus grande rectitude morale de la part d'Israël. Après Sabra-Chatila, où les Phalangistes chrétiens ont massacré plus de 1000 civils palestiniens dans un camp de réfugiés sous contrôle israélien, une commission israélienne a enquêté sur l'incident et trouvé plusieurs officiers israéliens coupables de négligence, les a soumis à des pénalités mineures et a exprimé des regrets à propos de l'incident. La grande rectitude morale de ce processus a beaucoup impressionné les médias américains et de leur étrange perspective il a plus que compensé toute évaluation négative des vertues d'Israël découlant de son rôle dans un massacre de civils palestiniens considérablement plus grand que n'importe quel crime infligé à Israël par les " terroristes ".

Similairement, le refus de l'Union Soviétique de s'excuser pour la destruction, en septembre 1993, du vol 007 de Korean Air Lines qu'ils avaient mépris pour un avion espion violant leur espace aérien a aidé à renforcer les dénonciations furieuses par les médias du barbarisme soviétique et du meurtre de sang-froid qu'ils venaient de commettre. Par contre, lorsque le porte-missile U.S. Vincennes a abattu un avion civil iranien en 1988, tuant 290 iraniens, l'act a été défendu ici comme une erreur compréhensible même si regrettable et les Etats-Unis ont exprimé leur regrets et offert compensation. Toutefois, le Capitaine William C. Rogers III, l'officier responsable du Vincennes lorsque les tirs ont eu lieu, a reçu un accueil de héros au retour de son vaisseau au port de San Diego et s'est subséquemment vu décerner la médaille de la Légion du Mérite de la Marine pour une " conduite exceptionnellement méritoire " et " service exceptionnel " lors d'une cérémonie présidée par le Président George Bush, diminuant quelque peu la force des excuses. À ce moment (1990), cette décoration pour loyaux services n'a reçu presque aucune publicité de la part de médias.

Une autre fonction des excuses est de confirmer la moindre stature morale des pays rivaux, aidant ainsi à les garder à leur place et démontrant la pertinence du rôle de leader des Etats-Unis. Les médias américains demandent régulièrement et avec contentement des excuses (et compensations) au français, allemands et japonais pour des crimes passés - les français et les allemands pour le traitement des juifs; les japonais pour leur crimes en Chine et en Corée. Signaler ces demandes et ces excuses élève subtilement la stature morale des Etats-Unis même si elles sont basées sur une ignorance chauvine de nos propres crimes et ne mentionne pas la protection et l'utilisation de criminels de guerre Nazi et japonais par les Etats-Unis après la guerre.

Le Parrain s'excuse rarement pour ces nombreux et très graves crimes. Cela est dû à l'arrogance chauvine du pouvoir, renforcée par un racisme profondément enraciné et attesté par de nombreuses affirmations racistes-suprémacistes faites par toute une série de présidents et de secrétaires d'états américains. Dans l'idéologie impériale, le leadership de la puissance impériale veut toujours le bien ainsi donc toutes morts infligées à des populations distantes sont un effet secondaire regrettable de l'intention bienveillante du leader. Comme nous subissons des pertes de vies dans ces nobles entreprises, les populations que nous essayons de sauver devraient nous remercier pour nos généreux services plutôt que de s'attendre à des excuses.

Alors les Etats-Unis n'ont à plusieurs occasions senti aucune obligation de s'excuser - pas pour l'esclavagisme, les pendaisons, la ségrégation, le traitement génocidaire des Amérindiens, le largage de deux bombes atomiques sur des ville d'un Japon vaincu, la dévastation de l'Indochine, le support d'états autoritaires, les escadrons de la mort et les disparitions des années 1950-1990 ou la mise en place des Mobutu, Marcos, Pinochet et Suharto, parmi plusieurs autres crimes.

Clinton a donc franchi de nouvelles étapes côté excuses. Soudainement, le président est vraiment désolé que son Administration se soit traîné les pieds pendant les atrocités au Rwanda en 1994. Il est désolé pour ce que le gouvernement de son pays a aidé à faire au Guatemala pendant presque un demi siècle. Dans le cas du Guatemala, bien sûr, Clinton nous dis que les exigences de la Guerre Froide et de l'anti-communisme expliquaient mais ne justifiaient pas notre comportement. La réponse des médias aux excuses de Clinton sur le Guatemala a été généralement positive. L'opinion qui prévaut est que les excuses sont moralement bienfaisantes et comme dans le cas des excuses d'Israël, démontre notre grandeur morale. La droite a été moins heureuse, certain notant combien " facile " il était de s'excuser, d'autres questionnant le fait même de s'excuser étant donné la plaie du communisme et les effets désirables à long terme de son éradication. Clinton n'a bien sûr pas expliqué pourquoi nous avons supporté le tyran meurtrier Jorge Ubico (1931-1944) bien avant la Guerre Froide. Aucun des analystes n'a suggéré que peut-être la Guerre Froide était une couverture pour des politiques désirée à d'autres fins - comme protéger les investissements de United Fruits et rencontrer les objectifs d'affaire généraux d'assurer un climat favorable à l'investissement.

Pas un seul commentateur n'a suggéré que Clinton fait exactement aujourd'hui ce qu'il s'excuse d'avoir fait dans le passé et qu'un dirigeant enclin aux excuses dans une ou deux décennies pourraient bien s'excuser pour les " sanctions meurtrières " de Clinton sur plus d'un million d'irakien, son support de la terreur du gouvernement et des paramilitaires en Colombie et son rôle majeur dans le démantèlement et la destruction de la Yougoslavie.

Edward S. Herman est professeur de finance à la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie. Il est l'auteur de plusieurs livres et articles et contribue à Z depuis 1988.

© Copyright Éditions de l'Épisode, 2000
[Traductions de Z Net]

D'autres articles traduits sur divers sujets sont disponibles au : http://www.ao.qc.ca/traductions/znet/tableznet.html




From: source anonyme sur demande
Subject: Semaine du Nirmankaya
Date: Mon, 15 Jan 2001

Voici le texte traduit en français par une âme charitable. C'est, si vous ne l'avez pas déjà reçu, le texte annonçant cette semaine très particulière que nous vivons entre le 14 et 21 janvier 2001...


Note de Jean: Diffusé une semaine avant le 14 janvier - la version originale anglaise est disponible au :
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/MysticalFiles5.htm

À noter que j’en ai reçu une autre traduction passablement différente qui débutait ainsi :

«Bonjour, Cet article article, reçu sur une liste d'un auteur anonyme, a été traduit de l'anglais. Cette personne écrit qu'elle rentre aux Etats-Unis d'un voyage de 7 semaines pendant lequel elle a visité des monastères, temples et ashrams en Inde et au Népal.

Elle a été très influencée spirituellement par son séjour et souhaite partager une information importante concernant un alignement d'étoiles qui permettra une ouverture pour des progrès spirituels pour les initiés et les chercheurs du monde entier. "Evénement de grand augure! L'ouverture de ce portail aura lieu pendant une semaine - du (dimanche) 14 janvier 2001, au (dimanche) 21 janvier. Depuis des milliers d'années, cette porte est attendue, et prédite par les sages Védiques. SNIP»

Voici le texte de cette autre traduction :

Très chers Amis, Chercheurs du Sacré,

Un temps très propice arrivera bientôt pour nous, alors qu'un magnifique et puissant alignement planétaire se met en place et libèrera son impact pour le potentiel spirituel !

Cette lettre est écrite pour que le plus grand nombre d'âmes possible puisse bénéficier de cet événement céleste. C'est la raison pour laquelle je vous demande également de diffuser ce message le plus largement possible.

L'une des révélations les plus significatives que j'ai reçues est la venue des alignements planétaires annonciateurs d'ouvertures de portails de progression spirituelle pour les Initiés et les Chercheurs de la Vérité dans le monde entier.

Ce Portail sera ouvert pendant une semaine, du 14 au 21 Janvier, pendant toute la semaine.

Pendant des dizaines de milliers d'années, ce portail a été attendu et prophétisé par les Sages Védiques. C'est une Ouverture qui rendra manifeste le Mouvement des Grandes Roues du Temps, alors que nous nous déplaçons au-delà des sombres influences de Kali Yuga, et que nous émergeons de l'emprise du karma solaire passé.

Alors que le chercheur sincère offre le livre ouvert du coeur humain et de l'ascension vers les royaumes élevés de l'être, la réponse divine sera donnée de façon exponentielle.

Cette réunion des réunions spirituelles, la Maha-réunion de notre temps- - - commencera bientôt.

Un grand rassemblement des vrais êtres illuminés de notre planète se produira quand les Sages, les Maîtres, les Yogis, les Pundits et les Nirmankayas descendront de leurs demeures sacrées dans tout l'Himalaya. Certains viendront à pied, traversant les passages élevés de la chaîne de l'Himalaya, et descendront des régions les plus éloignées de l'Inde, du Népal, du Royaume de Burma, du Bhutan et du Sikkim.

Certains seront tellurates et apparaîtront simplement comme sortant de l'éther, semblant émerger d'un air ténu, pour se plonger dans les foules qui se rassembleront. Des groupes entiers de Nirmankayas apparaîtront soudain, se manifestant dans leurs corps de Lumière.

Ce puissant et majestueux Conclave se déplacera au rythme des Chants Védiques et des cérémonies des Temps Anciens, sur les rives du Gange vénéré, à la convergence des trois rivières sacrées, dans la ville sainte de Varanasi, en Inde.

Les trois rivières sacrées représentent les trois courants spirituels de base de Shiva Vishnu et Brahma, les trois aspects du Dieu Conscience, au travers duquel l'Illumination et la Co-création se manifestent.

Un nombre extraordinaire d'hommes et de femmes sont supposés se rassembler, peut-être plus d'un demi-million. La chaîne himalayenne est toute fourmillante d'activité, par anticipation, alors que des représentants de toutes les traditions mystiques de l'Est se préparent à ce rassemblement pour une massive invocation pour l'Illumination et la libération.

Les Maîtres Réalisés de la Grande Fraternité de Lumière seront représentés en force, tandis que le Couloir Divin sera ouvert à tous les niveaux de manifestation jamais atteints auparavant.

Ce rassemblement de Saints et de Sages Eclaires à Varanasi se produit tous les douze ans, sur une plus petite échelle. Cependant il y aura cette année un alignement planétaire spécifique et extraordinaire, qui ne se produit que tous les 144 ans. La séquence de 144 ans est, au plan occulte, significative en soi.

Cette semaine sainte est appelée Maha Siharshrum Kumba Shalela. Si jamais il y eut un moment propice dans l'Histoire pour se rassembler, c'est celui-là !

Astrologiquement, le soleil effectuera un transit du noeud sud vers le noeud nord, ce qui énergisera la progression du passé vers le futur, aux niveaux solaires du karma.

C'est grandiose, bien plus grand dans le plan cosmique que ce que ne nous pouvons vraiment le comprendre. Cela intervient dans tout ce que l'Humanité est, ou sera jamais.

Le noeud sud représente «d'où nous venons, et ce que nous avons appris sur le sentier». Le noeud nord représente «ce à quoi nous aspirons et ce vers quoi nous cherchons à aller.»

Beaucoup de sages des traditions orientales croient résolument que des rassemblements en Conclaves pendant cet alignement planétaire assure l'Illumination en cette vie.

Le fait que cela dure 7 jours est également significatif, de façon occulte, prenant en considération le fait d'atteindre les sept dimensions du développement divin en l'homme. Pendant cette ouverture de Portail de bon augure, le manteau du "Gardien Planétaire" passera de l'Est à l'Ouest pour en extérioriser la manifestation.

Le Serment de Nirmankaya sera fait par beaucoup beaucoup d'âmes, comme preuve indéniable de la progression planétaire. Les Initiés de l'Ouest seront maintenant préparés à accomplir leur Destin. Le Temps est venu !

Ce portail céleste fournira l'impact de l'impulsion cosmique au niveau du Pouvoir et de la Lumière qui peuvent vraiment pénétrer la densité qui a freine la progression de l'esprit humain. Une éclipse totale dans le signe du Capricorne aura également lieu, ce qui offrira une accélération importante des influences qui entraînent la manifestation de la pensée, l'aspiration et toutes les méthodes spirituelles de "désir de Dieu"

Il n'y aura aucun meilleur moment dans ce siècle pour faire un pas en avant sur le sentier, et pour mettre en mouvement vitalisé les aspirations les plus élevées de vos âmes. Ce sera un moment hautement propice pour semer et sanctifier de nouvelles créations, de nouveaux projets, et de faire des efforts, ont la fois sur le plan personnel et sur le plan collectif. Je ne trouve pas de mots pour vraiment accentuer l'opportunité spirituelle que le Maha Siharshum nous offre. Les mots ne peuvent simplement pas prendre forme sur mes lèvres

Je ne peux vous transmettre la signification de ce Portail, dans toute la plénitude de son importance, qu'au travers d'une transmission silencieuse.

Les Torches de l'Initiation seront pleinement allumées, comme je suis autorisé à descendre dans les rayons majeurs de la co-création.

L'ascension initiatique dans la révélation des seuils élevés de conscience sera à un point maximum. Un tout nouveau niveau de la maîtrise de la vie personnelle manifestée sera mon premier but.

Des initiations de groupe au 5eme et 7eme alignements dimensionnels de service planétaire seront également ouverts, étant donné que le Plan Divin est dévoilé à un nombre d'initiés de plus en plus important.

Moi aussi, je me dévoilerai à vous, puisque mon objectif sur le Sentier du Logos Solaire est officiellement lancé dans sa manifestation, pendant cet alignement planétaire. Mon intention est de remplacer tout potentiel personnel de l'âme conçu auparavant, d'ouvrir et de libérer la Lumière de Dieu qui demeure en vous, de la pensée de base du "je", pour l'amener vers le plus grand être de la totale présence du "Je Suis".

Je suis prêt à proclamer ma destinée pleinement divine. Je suis prêt à enseigner et servir, à partir de l'omniprésence de la force causale et non-modifiable derrière toute création. Je suis prêt à faire ce pourquoi je suis venu ici.

Aucun sacrifice n'est trop grand ! En fait, soyez prêts à sacrifier tout, et ainsi, votre mérite spirituel fera un bond en avant, et fera bouger votre roue karmique proportionnellement.

En vérité, les seules choses jamais sacrifiées ne sont que les illusions et les fausses perceptions qui vous ont freinés au fil des temps, et ont obscurci les motifs ultimes des incarnations de vos âmes

Je veux vous dire, en vérité et directement : Quand tout du "petit soi" est donné au "Grand Soi", alors, tout est reçu - - - toute sagesse, tout amour, toute abondance. C'est la Loi de la Réponse Divine. Selon votre Confiance, vous créez.

Toute mon attention est maintenant polarisée sur le but ultime : la pleine descente de l'Ange Solaire de la Présence dans l'incarnation humaine.

D'ici l'an 2012, la Prêtrise Solaire des Gardiens Planétaires est appelée à s'extérioriser totalement dans toutes les nations du monde. Puissent ma vie et mon service envers vous tous, soutenir et laisser place à la Lumière du Sacré sur la Terre, au travers de tous ceux qui donnent leur coeur à l'Amour de Dieu. Levons-nous tout ensemble, - - -comme un seul coeur- - - comme une seule voix dans l'invocation, pour atteindre un zénith d'unité qui résonnera dans tous les éthers, comme preuve du choix pour la libération et le service au sacré.

(Auteur inconnu)




From: "Jérôme BOUJON" <jerome.boujon@libertysurf.fr>

LA MALADIE DU BONHEUR

Attention ! Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure
vertigineuse. L'O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des
milliards de personnes seront contaminées dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette maladie :

1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que
d'agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du
passé.

2. Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et
s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

3. Perte complète de la capacité de se faire du souci (cela représente l'un
des symptômes les plus graves).

4. Plaisir constant d'apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, ce
qui entraîne une disparition de l'habitude de vouloir changer les autres.

5. Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels
de santé, créativité et d'amour.

6. Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit "merci" et donne un
sentiment d'unité et d'harmonie avec tout ce qui vit.

7. Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au
rire et à la gaieté.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et
le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces
symptômes.

Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des
symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible. Les
traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément
quelques symptômes, mais ne peuvent s'opposer à la progression inéluctable
du mal.

Aucun vaccin anti-bonheur n'existe.

Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de
mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste
moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que
grèves de l'esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter,
danser et célébrer la vie, cercles de partage et de guérison, crises
collectives de fou-rire.







RETOUR LA PAGE D'ACCUEIL DE CE SITE