À VOS RISQUES ET PÉRILS...



On peut s'abonner directement à la liste d'envoi française en envoyant simplement un courriel en blanc au reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net à partir de l'adresse de courriel que vous désirez abonner.

Free subscription to a large weekly Earth Rainbow Network compilation by simply sending a blank email to earthrainbownetwork-subscribe@lists.riseup.net




Le 2 novembre 2009

La transe porcine collective

Bonjour !

J'aimerais, si vous le voulez bien, partager avec vous quelques informations et réflexions utiles sur la fameuse grippe porcine (la bien nommée puisqu'il s'agit d'une sale affaire) ou A-H1N1 comme on l'appelle depuis que les éleveurs de porcs se sont plaints de la mauvaise réputation que ce nom jetait sur leurs produits.

Mais avant de vous parler du dossier H1N1, je vous propose d'abord d'examiner brièvement les conséquences d'une autre campagne de vaccination massive avec le vaccin Gardasil contre le virus du papillome humain à l'aide de courts extraits d'un article (en anglais) paru le 25 octobre 09 - Gardasil Researcher Drops A Bombshell - dans lequel le Dr. Harper, director of the Gynecologic Cancer Prevention Research Group at the University of Missouri dit "I came away from the talk with the perception that the risk of adverse side effects is so much greater than the risk of cervical cancer, I couldn't help but question why we need the vaccine at all." et explique que selon les plus récentes recherches 70% de toutes les infections au virus du papillome humain (ou papillomavirus) se guérissent d'elles-mêmes sans traitement en moins d'un an, que ce poucentage grimpe à 90% au bout de 2 ans et que des 10% qui restent seulement la moitié vont développer un cancer du col de l'utérus qui peut bien sûr être aisément traité surtout au stade précoce s'il y a dépistage régulier - détails ICI - et qui entraîne une mortalité minime - voir cette excellente page d'information de l'Agence de la santé publique du Canada pour tous les détails et les moyens de prévention on y écrit notamment "Le cancer du col de l'utérus représente environ 1,1 % de tous les décès attribuables au cancer chez les femmes" ce qui est donc très minime et les facteurs de risque qu'il est bon de connaître sont : "- Le fait de devenir actif sur le plan sexuel à un jeune âge, d'avoir plusieurs partenaires sexuels ou d'avoir un partenaire qui en a déjà eu beaucoup. - Le tabagisme - Un système immunitaire affaibli par les médicaments à la suite d'une greffe ou le fait de souffrir d'une maladie comme le sida. - L'utilisation prolongée de la pilule anticonceptionnelle. - Le fait d'avoir de nombreux enfants."

Ce médecin expert conclut donc, après avoir donnée les statistiques de morts (44 reconnues officiellement par le CDC et il y en a sans doute beaucoup plus) et de réactions adverses graves (15,037 - voir de quoi il s'agit dans la citation ci-après - les seules rapportées car habituellement le pourcentage de personnes qui se donnent la peine de rapporter de telles réactions à leur médecin est généralement très bas - j'ai lu que c'était estimé à seulement 1% - et il n'y a jamais de suivi de ceux qui vaccinent les enfants pour aller vérifier s'il y en a eu) en affirmant le mois dernier dans le Journal of the American Medical Association "The rate of serious adverse events is greater than the incidence rate of cervical cancer." (le pourcentage de réactions adverses graves est plus grand que la fréquence du cancer du col de l'utérus). Son dernier commentaire dans cet article: "For me, it was hard to resist the conclusion that Gardasil does almost nothing for the health of American women."

Voici la citation mentionnée ci-dessus:

"Since the drug's introduction in 2006, the public has been learning many of these facts the hard way. To date, 15,037 girls have officially reported adverse side effects from Gardasil to the Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS). These adverse reactions include Guilliane Barre, lupus, seizures, paralysis, blood clots, brain inflammation and many others. The CDC acknowledges that there have been 44 reported deaths."

Si jamais vous désirez explorer davantage les horreurs révélées depuis le lancement, avec l'appui des gouvernements, dont celui du Québec, de la campagne massive de vaccination au Gardasil des jeunes filles dans les écoles du Canada et des États-Unis, explorez ce LIEN à travers lequel vous découvrirez tout ce que j'ai diffusé à ce jour à ce sujet dans mes compilations anglaises. Je vous recommande aussi de lire Le grand canular planétaire de 2009 que j'ai diffusé le 16 octobre dernier. Ou bien de regarder quelques vidéos sur youtube (plus de 1110) à ce sujet comme la vidéo de cette jeune fille qui depuis qu'elle a été vaccinée a souffert un martyre sans nom pour finalement en mourir - comme plus de 44 autres jeunes adolescentes qui étaient en parfaite santé et que ce vaccin mortel a tuées depuis 3 ans... ce qui n'empêche pas les politiciens - dont les campagnes électorales sont souvent grassement financées par l'industrie pharmaceutique - de tout faire pour que des millions d'autres enfants - même les garçons bientôt et jusqu'aux jeunes filles de 9 ans! - se fassent également vacciner. Regardez les autres vidéos dans la colonne Vidéos similaires à droite et vous verrez pleins d'exemples déchirants de l'insensibilité, de l'aveuglement et de la corruption de nos gouvernements par des compagnies sans scrupule pour qui seul le profit importe... Ce sont ces mêmes acteurs qui sont engagés en ce moment dans une autre campagne de vaccination massive qui aura des répercussions tout aussi graves sinon pires d'ici quelques années, car toutes les conséquences mettent du temps à se produire.

Si vous désirez mieux comprendre les conséquences atroces des campagnes de vaccination en général qui font des milliers de victimes de par le monde chaque année, vous pouvez regarder l'excellent documentaire de l'ONF réalisé pas Lina B. Moreco Silence On Vaccine disponible en version intégrale au http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965# -- Détails au http://films.onf.ca/silence-on-vaccine/)

Bon, j'espère que vous avez toujours la patience de continuer à lire ceci ;-)

Voici une lettre - ci-dessous - que j'ai adressée hier soir à M. Christian Montmarquette dont le commentaire était publié dans le journal Le Devoir ce dimanche... Si vous voulez bien prendre 5 minutes de plus pour vous informer, vous verrez que la psychose créée de toute pièce par les médias et les gouvernements se fonde sur du vent - le nombre de morts sur la planète toute entière depuis que cette épidémie a débuté en avril dernier (elle est maintenant terminée dans l'hémisphère sud et elle atteindra bientôt son apogée dans notre hémisphère) n'est que d'environ 6000 morts - dont plusieurs ont été faussement liées à cette grippe comme dans le cas du jeune enfant ontarien dont les médias ont fait tout un plat et dans plus de 60% des cas, selon un article fiable que j'ai lu, les personnes qui en sont mortes avaient déjà de nombreux autres problèmes de santé sous-jacents ce qui a grandement contribué à leur décès - alors que bon an, mal an la grippe saisonnière "normale" --- et malgré toutes les campagnes de vaccination contre la grippe -- qui ne sont que de la poudre aux yeux (et une source considérable de revenus pour les compagnies pharmaceutiques qui les fabriquent), puisque le taux d'immunité conféré ne serait que de 30% en moyenne vu l'incertitude quant au choix des souches mises dans leurs vaccins saisonniers --- et que la grippe saisonnière, dis-je donc, entraîne le décès de 250,000 à 500,000 personnes (surtout des personnes âgées) par année. Alors les 6000 morts environ comptées jusqu'ici (et ce chiffre est gonflé!) représentent à peine 1% - UN POURCENT!!! - du nombre de décès annuellement par les divers autres virus de grippe qui eux ne semblent pas trop affoler les autorités publiques...

Statistiquement parlant, il n'y a pas de quoi fouetter un chat!! Bien sûr, chacun de ces décès est tragique et regrettable, surtout que cette fois il semble y avoir plus de personnes jeunes et en bonne santé qui en meurent que lors des grippes saisonnières habituelles - quoiqu'il semblerait que l'emploi du fameux "médicament" Tamiflu - oseltamivir (une autre arnaque monumentale -- à cause des millions de doses à durée de vie limitée stockées à grands frais par les gouverrnements -- née de la collusion incestueuse entre certains politiciens -- ou ex-politiciens comme Donald Rumsfeld -- et le groupe suisse Hoffman La Roche qui en possède le brevet après l'avoir acheté de Gilead Sciences) qui dans le cas du A-H1N1 semble contre-indiqué... Voici 2 citations révélatrices tirées de http://fr.wikipedia.org/wiki/Oseltamivir :

"Les auteurs d'une étude publiée le 10 août 2009 par le British Medical Journal appellent le département de la santé britannique à reconsidérer de façon urgente leur politique dans le cadre de la pandémie due nouveau virus A (H1N1). En effet, les effets néfastes d'une prescription systématique comme les vomissements chez certains enfants pouvant conduire à une déshydratation et d'autres complications, l'emportent sur les bienfaits d'une réduction d'un jour et demi de la durée des symptômes."

"Des soupçons pèsent sur la sûreté de ce produit, accusé d’avoir des effets secondaires psychiatriques potentiellement mortels. Depuis 2004, 15 adolescents japonais ont eu un comportement suicidaire pendant le traitement, notamment par défenestration. Même en l’absence de preuve directe de la responsabilité de l’oseltamivir dans ces accidents, le gouvernement japonais a recommandé en 2007 de ne pas prescrire cette molécule chez les enfants et adolescents13. La FDA a signalé en 2005 des effets indésirables neuropsychiatriques chez des enfants et adolescents : délires, hallucinations, convulsions et troubles du comportements. En 2006, 103 notifications ont été signalées, dont 3 décès12."

À Voir aussi...

Japan Links Tamiflu to Sudden Deaths in Children
http://www.fightbackh1n1.com/2009/08/japan-links-tamiflu-to-sudden-deaths-in.html
Tokyo : Japan's health ministry says it plans to reissue a warning of dangerous behavioral side effects linked to the anti-influenza drug Tamiflu. This comes amid reports that several children in Japan died after taking the medication. Governments around the world are stockpiling the medicine amid growing fears of a possible human pandemic of avian influenza. CLIP


Je ne serais donc pas surpris d'apprendre que c'est la prescription du Tamiflu aux jeunes enfants censés être mort du H1N1 qui est en fait la véritable cause de leur triste décès.

Je suis persuadé que comme moi et compte tenu des risques considérables de ce vaccin adjuvanté -- ils y ont ajouté notamment du squalène pour stimuler la réaction immunitaire et ce produit (essentiel à la régénération de nos cartilages) une fois injecté dans le sang - au lieu d'être assimilé par voie orale - est perçu par le système immunitaire comme un ennemi à combattre, ce qui signifie qu'il sera attaqué partout dans le corps, déclenchant ainsi à moyen terme des tas de maladies autoimmunes - explications dans Wikipédia - causant notamment de l'arthrite, la sclérole en plaques et le lupus, ce à quoi s'exposent toutes les personnes qui se font vacciner en ce moment -- vous éviterez de vous faire vacciner et vous ferez en sorte d'avertir vos proches et amis des risques qu'ils courent s'ils décident de se faire vacciner ou de faire vacciner leurs enfants.

À propos des enfants, un autre risque important s'ajoute dans leur cas, puisque le vaccin qu'on offre à la population contient du thimérosal, un préservatif à base de mercure que de nombreuses études ont directement lié à la hausse considérable des cas d'autisme depuis 20 ans en Occident partout où l'on vaccine les enfants (qui reçoivent jusqu'à plus de 55 vaccins - aux USA - avant l'âge de 6 ans) alors que l'on ne trouve aucun cas d'autisme dans les populations non vaccinés comme les communautés Amish aux États-Unis - lire Children Who Are Not Vaccinated Never Get Autism! ... J'en parlais d'ailleurs ci-dessous dans la lettre que j'ai envoyée hier soir à M. Christian Montmarquette...

Voilà! Je vous souhaite de garder une bonne santé et surtout que les effrayeurs professionels ne parviennent pas à vous faire perdre la raison avec leurs épouvantails ;-)

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre
http://www.EarthRainbowNetwork.com

Vous pouvez bien sûr faire circuler ceci à qui vous voulez ou si vous trouvez que c'est trop volumineux (il y en a pour une trentaine de pages en tout), invitez simplement vos parents et amis à consulter la version archivée de ce document au http://www.earthrainbownetwork.com/Archives2009/TransePorcine.htm




Voici ma lettre d'hier soir ...

à M. Christian Montmarquette :

Merci de votre réaction fort à point sur la psychose créée de toute pièce...

LE JEUNE ONTARIEN N'EST PAS MORT DE LA GRIPPE par Christian Montmarquette (31 octobre 2009)
http://www.ledevoir.com/2009/10/30/commentaires/0910311604159.html
«LE JEUNE ONTARIEN N'EST PAS MORT DE LA GRIPPE» Samedi, le 31 octobre 2009 - 10h03 am. - Radio-Canada annonce sur 95,1 FM, que le jeune ontarien soi-disant mort de la grippe, est finalement mort d'une « MÉNINGITE !».Après avoir ameuté tout le Québec et publié durant plus de «DEUX JOURS» et «À LA UNE» que le jeune ontarien était mort à cause de la méchante gri-grippe porcine...Radio-Caca-Nada publie aujourd'hui un léger correctif ......en bas.. .en bas... en bas... de la page.... ...en p'tits, p'tits caractères ... sur fond gris... Ceci... Révélation étonnante ...Le directeur de la santé publique du Québec, le Dr Alain Poirier affirme que le jeune Ontarien de 13 ans, que l'on croyait mort du H1N1, cette semaine, aurait plutôt succombé à une méningite. M. Poirier a fait cette déclaration, vendredi, lors de l'émission 24 heures en 60 minutes, animée par Anne-Marie Dussault...Et ça c'est sans compter les 186 morts en Australie (sur 35 millions d'habitants alors qu'on en avait prédit 7000 !! - 500,000 personnes meurent chaque année de la grippe ordinaire... Si c'est ce type d'information qui vous rend malade.. Prompt rétablissement... Référence : Révélation étonnante / Radio-Canada : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2009/10/30/001-grippe_vendredi.shtml

Il y a déjà plus de 3 mois que je diffuse à ma liste anglaise (3200 abonnés dans plus de 50 pays) de l'information sur cette arnaque planétaire. Il y en a sans doute pour plus de 200 pages d'information déjà que vous pouvez consulter via le http://www.earthrainbownetwork.com

Je viens de passer 2 heures à rassembler de l'information en français pour faire suivre à ma liste d'envoi française (400 abonnés au Québec et en Europe) et j'aimerais vous faire profiter de ce que j'ai trouvé en espérant que vous pourrez y faire écho dans le Devoir...

En espérant que la vérité sorte enfin au grand jour dans les médias québécois et canadiens

Jean Hudon

P.S. Je vais aussi inclure votre autre commentaire: « Les véritables conspirationnistes » Je vous recommande aussi de prendre connaissance des articles révélateurs de Jean-Jacques Crèvecoeur - que vous connaissaez sans doute déjà - au http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=category&id=65:grippe-a-h1n1&layout=blog&Itemid=98

Je viens également d'écrire à la journaliste du Devoir Louise-Maude Rioux Soucy qui a écrit La psychose du H1N1:

« Merci beaucoup d'avoir rendu publics les propos révélateurs et rassurants du directeur médical des services d'urgence à Sainte-Justine dans votre article, notamment sur le fait que c'est une grippe bénigne et que les médias ont créé une véritable psychose - sans doute en se contentant de relayer l'information des autorités publiques sans trop chercher à creuser le dossier. Avez-vous lu le commentaire de Christian Montmarquette (31 octobre 2009) qui soulique que LE JEUNE ONTARIEN N'EST PAS MORT DE LA GRIPPE ?
http://www.ledevoir.com/2009/10/30/commentaires/0910311604159.html

Curieux de savoir ce qu'on dit ailleurs, surtout en Europe, sur cette grippe et la spectaculaire campagne de vaccination massive censée nous protéger contre une menace inexistante, je viens de découvrir plusieurs articles qui devraient en toute bonne conscience journalistique faire l'objet d'échos ici au Québec non pas pour dénoncer le principe de la vaccination mais bien pour révéler les dessous pas très propres de toute cette affaire comme TV5 l'a fait ce soir aux nouvelles de 23 hr dans un reportage choc. Il y a une révolte populaire qui gronde en ce moment en Europe contre cette campagne improvisée avec un vaccin pour lequel aucune étude ne démontre l'innocuité surtout dans le cas des effets à long terme d'adjuvants risqués et d'un préservatif - le thimérosal - clairement lié dans de nombreuses études à une épidémie d'autisme - en 20 ans on est passé de 1 cas sur 10,000 à 1 cas sur 150 (et c'est pire selon certaines études) - chez les enfants génétiquement prédisposés. On en a cessé en Amérique l'usage dans les vaccins pour les jeunes enfants depuis 2001 - sage précaution ! - mais soudain on nous jure qu'il ne peut causer aucun problème et on en injecte des doses considérées comme toxiques pour l'environnement à des mères enceintes et à de tout jeunes enfants innocents que l'on semble prêt à sacrifier sur l'autel des profits de compagnies pharmaceutiques sans scrupules et d'une prétendue pandémie qui a toutes les allures d'un pétard mouillé...

Alors j'espère que vous saurez faire bonne usage des informations publiques, officielles, sérieuses et crédibles ci-joints dont plusieurs médias européens font écho ces jours-ci. »

Jean Hudon
L'Anse-Saint-Jean

LISTE DES PRINCIPAUX ARTICLES INCLUS PLUS BAS

1. Vaccination contre la grippe A : une union régionale de médecins libéraux entre en résistance
2. Vaccins contre la grippe A : la fausse transparence du ministère
3. En Belgique, la vaccination contre la grippe A(H1N1) est vivement critiquée
4. La psychose du H1N1
5. La vaccination loin d'être populaire
6. Conférence de Jean-Jacques Crèvecoeur à Québec




VOICI QUELQUES AUTRES RESSOURCES UTILES QUE JE RECOMMANDE VIVEMENT À VOTRE ATTENTION:

Grippe H1N1 : Revue de presse
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/grippe-h1n1-revue-de-presse-64211
Voici une compilation de ce vous ne trouverez peu ou pas dans nos grands médias à l’exception du point cité ci-dessous et des émissions sur Arte également citées ci-dessous...Une façon comme une autre de rétablir un peu d’équilibre.

ENFIN UNE ENQUÊTE SÉRIEUSE ET EN PROFONDEUR vient d'être TÉLÉDIFFUSÉE SUR LA CHAÎNE ARTE concernant le H1N1. Résumé : Depuis que la grippe A a été déclarée pandémie mondiale par l'OMS, les gouvernements du monde entier se sont lancés dans des achats massifs de médicaments et de vaccins. La dépense est-elle en rapport avec la menace réelle ? Wolfgang Becker-Büser, ancien directeur du service chargé de la circulation des médicaments à l'Office pour la santé de la République fédérale d'Allemagne, soulève la question des intérêts commerciaux en jeu. Si des critiques s'inquiètent de l'efficacité du Tamiflu et des vaccins, d'autres s'interrogent sur leur nocivité. Plus généralement, certains estiment que le virus H1N1 vient à point nommé pour les hommes politiques de tous les continents. Si vous n'avez pas le temps de regarder tout le reportage, au moins écouter la partie III et IV

TITRE : UN VIRUS QUI FAIT DÉBAT Sur Dailymotion - en 4 parties http://www.dailymotion.com/video/xawj11_1x4-un-virus-qui-fait-debat_tech
http://www.dailymotion.com/video/xawiqf_2x4-un-virus-qui-fait-debat_tech
http://www.dailymotion.com/video/xawikc_3x4-un-virus-qui-fait-debat_tech
http://www.dailymotion.com/video/xawiez_4x4-un-virus-qui-fait-debat_tech
Voir aussi via http://www.youtube.com/results?search_query=un+virus+qui+fait+débat&search_type=&aq=f

Virus H1N1, la grande imposture !
http://grippe.a.h1n1.free.fr/?Morpheus_n%26deg%3B%0A34
Trente fabricants de vaccins dont Novartis, Sanofi, Solvay, GSK se sont réunis à Genève sous l'égide de l'OMS. L'objectif affiché est clair : produire 4,9 milliards de doses vaccinales contre le H1N1. De telles dispositions face à la grippe A ne se justifient pas, dans la mesure où ce virus grippal n'est pas plus virulent qu'une grippe classique. La couverture médiatique de cette pandémie est affligeante, le passage au niveau d'alerte 4, 5 puis 6 est tout aussi ridicule. Alors s'agit-il seulement d'une affaire de restructuration du monopole mondial de la santé ?S'agit-il de sauver financièrement des groupes destinés à se partager le gâteau mondial de la Santé du « Nouvel Ordre Mondial » ? Les milliers de milliards destinés à ces groupes pharmaceutiques sont ponctionnés sur le budget des états et les contribuables vont en être pour leur frais économiquement et peut-être aussi sanitairement. *Adjuvant MF59 et Commutation : *Les nouveaux vaccins auront comme adjuvant du MF59, dont des études récentes révèlent qu'il provoque des maladies auto-immunes chez le rat (type sclérose en plaques, lupus, arthrite). Ce fait est d'autant plus grave que nous allons aussi être confrontés au phénomène de commutation du virus.La commutation désigne le passage du patrimoine génétique d'un virus mort ou atténué, à des cellules saines qui peuvent alors reproduire une forme virale mutante plus virulente et tueuse. Ce phénomène est reconnu par de plus en plus de médecins et chercheurs. Les antiviraux accentuent également les processus de commutation, accélérant la mutation des virus.En vaccinant et en utilisant par exemple du Tamiflu, vous avez une formule explosive qui fait de votre corps un véritable incubateur.Le virus atténué du vaccin transmet son patrimoine génétique à des cellules saines. Cette commutation est favorisée par les antiviraux. Pire encore, l'adjuvant MF59 créant des déficiences immunitaires, il amène le vacciné à ne plus pouvoir lutter contre un virus mutant. Nous avons là, avec les directives de l'OMS, la mise en place de dispositions sanitaires qui, loin d'endiguer une pandémie, risquent au contraire, d'en provoquer une. Les remèdes employés sont si mutagènes et si déstabilisants pour le système immunitaire, qu'ils vont produire des souches virales mutantes non contrôlées et non contrôlables. Si ce programme est appliqué à la lettre attendez vous à des grippes B, C, D jusqu'à Z. Comme d'habitude, les autorités sanitaires justifieront la vaccination systématique par les conséquences même de cette vaccination. Nous aurons alors, comme en 1918, lors de la grippe espagnole, une pandémie dont la source viendra des vaccinés même. Justifier une politique sanitaire par les conséquences désastreuses de cette même politique est malheureusement courant.

A LIRE attentivement avant de se faire vacciner
http://grippe.a.h1n1.free.fr/?A_faire%0Acirculer:Avant_de%0Ase_faire_vacciner
Si vous le faites, au moins vous saurez de quoi vous mourrez ..... et ce ne sera pas de la GRIPPEPATRIMOINE GENETIQUE DU VIRUSCe virus continue d'être une énigme pour les virologues. Dans le numéro de Nature du 30 Avril 2009, il y a une citation d'un virologue disant : " d'où diable a-t-il bien pu récupérer tous ces gènes que nous ne connaissons pas "? Une analyse approfondie du virus a montré qu'il contenait le virus originel H1NI de 1918, le virus de la grippe aviaire, et deux nouveaux gènes du virus H3N2 d'Eurasie. Les discussions continuent sur le fait que le virus de la grippe porcine pourrait être un virus génétiquement conçu.Les principaux concurrents sont Baxter Pharmaceuticals et Novartis Pharmaceuticals. Ces deux multinationales ont passé des accords avec l' OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour produire un vaccin contre la pandémieLe vaccin de Baxter, appelé Celvapan, a rapidement obtenu un certificat d'autorisation de mise en vente. Il est basé sur une nouvelle technologie virale cellulaire, qui utilise des cellules cultivées provenant du singe vert africain. Les tissus de ce même animal transmettent un certain nombre de virus contaminant les vaccins, dont le virus du VIH. La société Baxter a été associées à deux scandales meurtriers. Le premier s'est passé en 2006 quand des composants hémophiles ont été contaminés par le virus du VIH et ont été injectés à des dizaines de milliers de personnes, dont des milliers d'enfants. Baxter a continué à mettre sur le marché des vaccins contaminés au VIH même après que la contamination ait été connue. Le deuxième évènement s'est produit récemment quand on a découvert que Baxter avait mis sur le marché un vaccin contre la grippe saisonnière qui contenait le virus de la grippe aviaire, qui aurait pu produire une véritable pandémie dans 18 pays. Heureusement, des techniciens alertes de laboratoires de République Tchèque ont découvert la combinaison mortelle et ont éventé l'affaire avant que le désastre ne se répande mondialement. Malgré ces deux évènements mortels, l' OMS a maintenu son accord avec Baxter Pharmaceuticals pour produire le vaccin contre la pandémie mondiale.Novartis, le deuxième concurrent, a également un accord avec l' OMS pour un vaccin contre la pandémie. Novartis semble avoir remporté le contrat, car leur vaccin est bientôt prêt. Ce qui est terrifiant, c'est que ces vaccins contiennent un composant, dénommé adjuvant immunitairequi est à l'origine de désordres auto immunes dévastateurs, dont l'arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus, comme l'ont montré un certain nombre d'études. CLIP

ET QUELQUES RÉFÉRENCE EN ANGLAIS (il y en a tant!)

Ingredients in the Swine Flu H1N1 Vaccine; Resources, Risks and Dangers (October 29, 2009)
http://yellowstaressentials.wordpress.com/2009/10/29/ingredients-in-the-swine-flu-h1n1-vaccine-resources-risks-and-dangers/
A trusted friend of mine who happens to work for a chiropractor sent me an email that disturbed me and piqued my interest into researching vaccines. In the email she stated that her employer wrote and asked for the list of ingredients in the H1N1 vaccine and received a list that was surprising to say the least.

INGREDIENTS LIST:

In addition to the viral and bacterial RNA or DNA that is part of the vaccines, here are the fillers:

- aluminum hydroxide
- aluminum phosphate
- ammonium sulfate
- amphotericin B
- animal tissues: (pig blood, horse blood, rabbit brain, dog kidney, monkey kidney, chick embryo, chicken egg, duck egg, calf (bovine) serum
- betapropiolactone
- fetal bovine serum
- formaldehyde
- formalin
- gelatin
- glycerol
- human diploid cells (originating from human aborted fetal tissue)
- hydrolyzed gelatin
- MSG (monosodium glutamate)
- Neomycin
- Neomycin sulfate
- Phenol red indicator
- Phenoxyethanol (antifreeze)
- potassium diphosphate and monophosphate
- Polymyxin B
- Polysorbate 20 and 80
- Porcine (pig) pancreatic hydrolysate of casein
- Residual MRC5 proteins
- Sorbitol sucrose
- Thimerosal (mercury)
- tri(n)butylphospate
- VERO cells (a continuous line of monkey kidney cells washed sheep red blood cells)
CLIP - Much MUCH more THERE! Some of the potential health consequences of having those products in your bloodstream are listed HERE under Toxins in Seasonal Flu and Other Vaccines

Swine Flu Government Data Scam
http://www.brasschecktv.com/page/731.html
Government using fraud to generated flu hysteria. Révoltant ! Allez directement 6 min 35 sec dans cette vidéo pour voir ces statistiques.

BELL TOLLING for the Swine Flu (CAMPANAS por la gripe A) subtitled in English
http://vimeo.com/7298827
TERESA FORCADES, doctor in Public Health, reflects on the history, and gives scientific data, of A type flu and lists all the irregularities related to this subject. She explains the consequences of the declaration of a PANDEMIC, the political consequences from this declaration and makes a proposal to keep calm. She calls for an urgent activation of all legal mechanism and the participation of all citizens in this matter.

New York City Parents Opting Out of Swine Flu Vaccine (October 28, 2009)
http://www.nytimes.com/2009/10/29/nyregion/29vaccine.html?_r=1

Mass Rejection Of Swine Flu Vaccine Continues Throughout Europe
http://www.prisonplanet.com/mass-rejection-of-swine-flu-vaccine-continues-throughout-europe.html

Is swine flu a bioterrorist virus? (April 27, 2009)
http://www.newscientist.com/blogs/shortsharpscience/2009/04/is-swine-flu-a-bioterrorist-vi.html

Vaccination Justification Is Collapsing (10-11-9)
http://www.rense.com/general87/collapsee.htm
Press Release: BMJ Says Simple, Cheap Measures Keep Viruses at Bay - A study reported in the British Medical Journal reports that simple and low cost measures are highly effective for preventing the spread of viruses.

Swine Flu: Now Legal Immunity for Vaccine Makers (July 20, 2009) IN CASE YOU MISSED THIS...
http://www.internationalnews.fr/article-34063613.html

Conflicts of Interest Permeate the Vaccine Industry
http://www.opposingviews.com/arguments/conflicts-of-interest-permeate-the-vaccine-industry

Conflicts of Interest Seem to Outweigh Our Children's Interest
http://www.opposingviews.com/arguments/conflicts-of-interest-seem-to-outweigh-our-children-s-interest

Study Says 1 Out of Every 91 Kids Has Autism Spectrum Disorder (October 06, 2009)
http://www.opposingviews.com/articles/news-study-says-1-out-of-every-91-kids-has-autism-spectrum-disorder
Did you know that in there are 1.5 million Americans living with an Autism Spectrum Disorder and that autism affects one in 150 children in the U.S. and almost one in 94 boys?

Thimerosal Law Changed For H1N1 Vaccine
http://www.wicz.com/news2005/viewarticle.asp?a=11108

The Science Is There
http://www.opposingviews.com/arguments/the-science-is-there
For those who believe vaccines do correspond with the increase in autism, there is significant evidence.

Australia Does Not Mandate Shots and Is Not Overtaken By Disease
http://www.opposingviews.com/arguments/australia-does-not-mandate-shots-and-is-not-overtaken-by-disease

Parents Shouldn't Have to Play Russian Roulette With Their Children
http://www.opposingviews.com/arguments/parents-shouldn-t-have-to-play-russian-roulette-with-their-children

Vaccinations for better or for worse? (October 31, 2009)
http://www.infowars.com/vaccinations-for-better-or-for-worse/

CDC and Swine Flu Deception: CBS News Reveals Numbers Greatly Exaggerated - AND MUCH MORE!
http://www.WantToKnow.info/health/swine_flu_cdc

Swine Flu Cases Overestimated? (Oct. 21, 2009)
http://www.cbsnews.com/stories/2009/10/21/cbsnews_investigates/main5404829.shtml

Profit Driven Swine Flu Propaganda - Pump Up the Volume - Part Five
http://www.naturalnews.com/027363_autism_vaccines_swine_flu.html

For much more in-depth information on this whole scam and potential crime against humanity in the making, visit http://globalresearch.ca/index.php?context=newsHighlights&newsId=46




1.

De : http://droit-medical.com/actualites/4-evolution/624-vaccination-contre-grippe-ah1n1-urml-entre-resistance

Vaccination contre la grippe A : une union régionale de médecins libéraux entre en résistance

Écrit par Droit-medical.com 

vendredi, 30 octobre 2009

Alors que des questions se posent quant à la transparence des contrats signés avec l'industrie ou sur l'indépendance des experts ayant conseillé les autorités de santé sur le choix des vaccins contre la grippe A(H1N1), sur la politique vaccinale face à la pandémie et sur le nombre de doses à acheter, c'est de l'île de la Réunion, où le virus a déjà frappé, que viennent des signes de résistance. Il n'est pas question de résistance au Tamiflu ou au virus, mais bien d'un esprit de désobéissance, mûrement réfléchi, aux directives données par l'ordre national des médecins et par les tutelles quant à la campagne de vaccination.
L'Union régionale des médecins libéraux de l'île de la Réunion explique clairement en ligne son opposition à la vaccination de masse dans un message d'information dont Droit-medical.com a obtenu le droit de reproduction.

Non à la vaccination de masse contre la grippe A(H1N1) !

L'Union Régionale des Médecins Libéraux de La Réunion (URML) s'oppose à la vaccination de masse telle qu'elle a été programmée à la Réunion par les pouvoirs publics. L'URML relève que cette vaccination est controversée dans les milieux scientifiques et les organisations compétentes aussi bien dans son utilité que de son innocuité (cf calendrier vaccinal inversé par rapport aux recommandations de l'OMS), d'autant que le pic épidémique est derrière nous.

À quoi sert le parcours de soins qui a été mis en place depuis 2005 si à la moindre alerte sanitaire, le médecin traitant est mis hors circuit (information, respect des contres indications et surveillance des éventuels effets indésirables) ?

Par ailleurs, cette campagne génère un coût exorbitant (combien de milliards ?) par rapport au bénéfice attendu.

Pour toutes ces raisons, l'Union Régionale des Médecins Libéraux de La Réunion est opposée au plan vaccinal actuel décidé par les autorités sanitaires et publiques de la Réunion.
URML de La Réunion,
AGE du mardi 27 octobre 2009

Cette position rejoint celle du conseil de l'ordre des médecins généralistes allemands et montre que les positions prises par les autorités en s'appuyant sur l'avis d' "experts", ayant souvent des liens étroits avec l'industrie, sont loin de refléter l'expérience des médecins de terrain. Ce clivage est suffisamment marqué pour que de plus en plus de professionnels de santé, médecins ou non, affirment vouloir prendre le contre-pied des recommandations officielles. Ils agissent dans ce qui leur semble être l'intérêt des patients, comme la loi et leur esprit de la déontologie le leur demandent. Cette attitude ne va pas manquer de surprendre les autorités de santé habituées depuis plusieurs années à faire fi du libre arbitre des praticiens et à leur imposer des recommandations ou des contraintes tendant à faire disparaître les libertés à la base de la pratique médicale sans être confrontées à une véritable opposition grâce à un manque de cohésion de la profession savamment entretenu. Reste à savoir comment les patients, soumis à une pression médiatique qui pourrait s'intensifier, réagiront aux réticences de ceux qui sont censés les vacciner.




2.

De : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-30/info-lepoint-fr-vaccins-contre-la-grippe-a-la-fausse-transparence-du-ministere/920/0/390648

Vaccins contre la grippe A : la fausse transparence du ministère

30/10/2009

Dur, dur de connaître la vérité sur les contrats passés entre l'État et les fabricants de vaccins contre la grippe A (H1N1). Suite à la polémique déclenchée jeudi 29 octobre par l'article du Point, "Le contrat que Roselyne Bachelot nous cache", le ministère de la Santé avait promis la transparence. Le Point, qui, dans son bras de fer avec le ministère, avait dû saisir la Commission d'accès administratif (CADA), vient enfin de recevoir les fameux documents si confidentiels. (comprend la fameuse clause d'immunité protégeant le fabricant de vaccin contre toute poursuite judiciaire liée à la vaccination - selon un des nombreux commentaires sous l'article: "Actuellement, en France, il est donc matériellement et juridiquement impossible d'être reconnu comme victime d'un vaccin.")

Mais là, surprise, il manque un des quatre contrats. "Concernant le marché public relatif à l'acquisition de vaccins contre le virus H1N1 conclu avec Baxter, en l'absence de consentement préalable écrit du laboratoire, aucun élément ne paraît être communicable", nous écrit l'Eprus, Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires, qui a signé pour le compte du ministère de la Santé les marchés avec les fabricants de vaccins. Interrogé par Le Point , le cabinet de la ministre botte en touche : "Adressez-vous à Baxter pour obtenir la levée de cette clause de confidentialité." Curieusement, les 50.000 doses vaccinales commandées par la France à ce laboratoire américain sont les plus chères, à raison de 10 euros l'unité, contre 6,25 euros pour les doses les moins coûteuses.

Pour les trois autres labos, l'Eprus a sorti son effaceur. De nombreuses clauses ont été gommées. Ainsi, pour le suisse Novartis (16 millions de doses commandées), pour le britannique GlaxoSmithKline (50 millions de doses), pour le français Sanofi-Pasteur (28 millions de doses), "les informations couvertes par le secret industriel et commercial ont été occultées." En clair, toutes les conditions financières des accords sont cachées au public.

Au passage, on apprend tout de même que le laboratoire Novartis "n'encourra aucune pénalité de retard" s'il livre les vaccins en dehors du calendrier prévu par l'État à cause de difficultés rencontrées dans la production ou lors des essais cliniques.

Enfin, concernant les éventuels effets secondaires des vaccins, le contrat passé avec GSK comprend une longue "liste rouge", en clair non communicable, dans laquelle figurent "toutes les informations concernant la pharmacovigilance". Décryptage : les possibles complications médicales entraînées par la vaccination avec les doses de ce fabricant doivent rester absolument confidentielles ! Pour ce qui est de la responsabilité des laboratoires, les contrats signés avec Novartis et Sanofi-Pasteur confirment ce qu'a déjà déclaré Roselyne Bachelot : l'État s'engage à garantir les conséquences de toute réclamation ou action judiciaire à l'encontre des fabricants de vaccins.

---

Articles connexes:

Grippe A: Le lobbying des labos? (31 Octobre 2009)
http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Grippe-A-Le-lobbying-des-labos-146053/
Face à une campagne de vaccination qui ne convainc pas, de nombreux soupçons entourent les conditions d'achat des vaccins de la grippe A et la politique menée par les laboratoires pharmaceutiques. Les laboratoires pharmaceutiques auraient-ils tiré profit de la campagne de vaccination contre la grippe A-H1N1 menée par le gouvernement? Pire, l'auraient-ils orientée? Alors que la maladie gagne du terrain sur le territoire français, la question des conditions d'achat des vaccins fait débat. (...) Toutes ces interrogations ne sont pas à même de motiver les Français qui restent réticents face à cette vaccination. Dans un sondage publié le 25 octobre dans Dimanche Ouest France, seuls 17% d'entre eux envisagent de se faire piquer et près d'un sondé sur deux (49%) indique qu'il ne se fera certainement pas vacciner. CLIP

Un vaccin pris en grippe (24 Octobre 2009)
http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Un-vaccin-pris-en-grippe-144794/
Seuls 17 % des Français envisagent de se faire vacciner contre la grippe A-H1N1. Des médecins scolaires refusent de participer à la campagne de vaccination. Et des citoyens vont jusqu'à porter plainte pour "empoisonnement". (...) Le manque d'intérêt pour le vaccin vire au rejet dans certains cas. Ainsi, un syndicat d'infirmiers scolaires a refusé vendredi de participer à la campagne de vaccination estimant que cela se ferait au détriment des soins prodigués d'ordinaire aux élèves. "Nous dénonçons la mise à disposition d'office des infirmiers pour aller vacciner car il est certain qu'elle s'effectuera au détriment de l'offre des soins que cette profession assure auprès des jeunes pour contribuer à leur réussite scolaire", écrit le syndicat SNICS-FSU, qui dit représenter 62% des infirmiers de l'Education nationale. Des réticences qui viennent s'ajouter à celles d'une partie des médecins et personnels de santé français, premiers appelés à se faire vacciner.Après les vacances scolaires de la Toussaint, c'est le reste de la population qui sera concernée par la campagne. Mais chez les patients aussi, la défiance est de mise. Neuf Isérois, habitants de la vallée du Grésivaudan, viennent de porter plainte contre X à Grenoble. Ils dénoncent la campagne de vaccination comme "une véritable tentative d'empoisonnement" de la population. Cette première plainte avec constitution de partie civile est également déposée pour "tentative d'administration de substances de nature à entraîner la mort". Selon leur avocat, d'autres plaintes similaires suivront prochainement en Isère, mais aussi à Paris, Pau et Nantes. CLIP

Grippe A : les professionnels de santé peu enclins à se faire vacciner (28/10/2009)
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-28/h1n1-peu-de-professionnels-de-sante-se-font-vacciner/920/0/389822
La campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) a peu de succès auprès des professionnels de santé. Elle a débuté faiblement à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris et à l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille. Des établissements de santé, comme les CHU de Bordeaux et de Clermont-Ferrand, ont décidé de ne la commencer que le 26 octobre afin de pouvoir respecter le délai de trois semaines par rapport à la vaccination contre la grippe saisonnière.Interrogé par l'APM, le président du Comité de lutte contre les infections nosocomiales des hôpitaux de Paris, le Pr Christian Brun-Buisson, a déploré une faible participation des professionnels de santé à la vaccination contre la grippe A(H1N1) qui a commencé le 20 octobre dans ses établissements, prioritairement pour les services les plus exposés comme les urgences et la réanimation, mais aussi pour tous les soignants qui le souhaitent. Vendredi dernier, seuls 3,5 % des professionnels de santé étaient vaccinés, soit 2.800 sur 80.000. CLIP

-- Et parmi les commentaires: "En effet, le vaccin contre grippe A (H1N1) n'est pas populaire et je pense que la pensée populaire voit simplement juste. On n'est pas dupe, le bon sens suffit. Il y a un mouvement de pensée qui dit : « Sous prétexte que autrefois on pouvait mourir de maladies tuberculose, variole, tétanos et autres, aux Etats-Unis, au début du 20e siècle, la diphtérie..., il faut avoir un regard reconnaissant avec la vaccination... » ! Sous ce prétexte, Nous devrions accepter la vaccination contre grippe A (H1N1) sans se poser des questions légitimes... ! Mais en quoi la mémoire collective suffirait pour accepter un vaccin qui n'est même approuvé par l'ensemble des médecins généraliste en France, voir dans le Monde ! Cela est absurde. Il y a trop d'ombre sur ce vaccin et ce virus,...! La conscience collective prime de toute évidence sur cette la mémoire collective. Voilà tout. Drôle de Raisonnement ! Nous ne sommes pas des montons, du bétail qui devons accepter de se faire vacciner en silence ! Pas d'accord avec cette pensée."
ET AUSSI "Si une grande majorité de professionnels de la santé ne veut pas se faire vacciner (dont mon propre médecin, 30 ans d'expérience) c'est qu'elle de bonnes raisons de douter de l'efficacité et même de la non-dangerosité de ce vaccin ( peu d'antigène et beaucoup d'adjuvants toxiques)Quant de plus on voit la collusion existant entre experts du gouvernement ou de l'OMS et labos pharmaceutiques, on a de quoi se poser des questions beaucoup vont s'enrichir sur ce coup-là !"

ET AUSSI "1 La grippe A H1N1 est moins sévère mais plus répandu que la grippe saisonnière habituel. 2 Il n'y a aucune étude que montre l'efficacité du vaccin contre la grippe saisonnière depuis sa généralisation. Au contraire sa prévalence a augmenter. 3 Le vaccin H1N1 contient des adjuvants (dans des doses hallucinants) qui n'ont jamais été testé cliniquement sur des êtres humaines. 4 Cinq suédois meurent et plusieurs étudiants en médecine japonnais ont des effets secondaire graves suite au vaccination H1N1. On entend pas parler de cela dans la presse française. 5 Donc je comprends la réticence des professionnels de santé vis-à-vis de cette vaccination qui est contre le code de Nuremberg."

ET ENCORE "Le vaccin contre la grippe A est aussi inefficace que celui contre la grippe saisonnière (dénoncé par la revue Prescrire, seule revue médicale indépendante et ce bien avant l'apparition de la grippe A). Alors accepter les effets secondaires d'un vaccin qui ne sert à rien... C'est prendre le risque d'avoir les effets secondaires du vaccin et ceux de la grippe. Maintenant, que ceux qui croient en ce vaccin se fassent vacciner et ils seront protégés des malades qui ne le font pas. Il y aura une justice. De quoi se plaignent ceux qui souhaitent être vaccinés ?"

Seuls 12 % des Allemands décidés à se faire vacciner contre la grippe A(H1N1) (23 octobre, 2009)
http://droit-medical.com/actualites/4-evolution/618-seuls-12-pour-cent-allemands-decides-se-faire-vacciner-grippe-ah1n1
De récents sondages montrent que seuls 12 % des Allemands sont décidés à se faire vacciner contre la grippe A(H1N1). 19 % hésitent encore, mais le feront probablement. Pourquoi des chiffres aussi bas outre-Rhin ? En raison d'une polémique née il y a quelques jours quand le journal Der Spiegel a révélé que le ministère de l'intérieur allemand a acheté 200 000 doses d'un vaccin sans adjuvant destinées aux hauts fonctionnaires du gouvernement alors que ce sont 50 millions de doses du vaccin Pandemrix, contenant un adjuvant, que ces mêmes personnes ont choisi d'acheter pour vacciner la population...Quand on sait que Michael Kochen, président de l'ordre allemand des médecins généralistes et médecins de famille, a déclaré au BMJ que Pandemrix n'a pas été suffisamment testé pour être déclaré sûr pour des millions de personnes, surtout les jeunes enfants et les femmes enceintes et que sa principale préoccupation est l'adjuvant, il est facile de comprendre les réticences des hauts fonctionnaires à être immunisés avec ce produit. D'autant que Michael Kochen a affirmé qu'il n'utiliserait pas ce vaccin pour lui et qu'il déconseillait à ses confrères de l'administrer aux patients. Pour lui, les risques potentiels du vaccin l'emportent sur ses bénéfices. Difficile de comprendre, dans ces conditions, comment la traversée du Rhin suffit à rendre inoffensifs les vaccins contenant un adjuvant et à faire de la vaccination un devoir déontologique en France.Pour le président de l'ordre des médecins généralistes allemands, les 50 millions de doses de Pandemrix sont « une expérience à grande échelle sur la population allemande. »CLIP

Grippe A: la vaccination convainc Bachelot, pas les Français (31/10/2009)
http://www.liberation.fr/societe/0101600505-grippe-a-la-vaccination-convainc-bachelot-pas-les-francais
Selon un sondage réalisé pour Santé Magazine, seuls 19,3% des Français ont l'intention de se vacciner contre la grippe A H1N1.

Seuls 17 % des Français envisageraient le vaccin contre la grippe H1N1 (25.10.09)
http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-1104114,0.html
D'après un sondage paru dans Dimanche Ouest-France, seuls 17 % des Français envisageraient de se faire vacciner contre la grippe H1N1. Mi-septembre, 55 % des sondés pensaient se faire vacciner. Près d'un sondé sur deux est nettement opposé au vaccin.L'évolution de ces chiffres s'explique notamment par la diminution de l'inquiétude ressentie face au virus. Alors qu'il y a un mois, 32 % des sondés se disaient "inquiets", le chiffre est tombé à 16 %.Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon dit représentatif de 965 personnes.




3.

De : http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/10/19/en-belgique-la-vaccination-contre-la-grippe-a-h1n1-est-vivement-critiquee_1255770_3244.html

En Belgique, la vaccination contre la grippe A(H1N1) est vivement critiquée

19.10.09

Le dossier de la grippe A(H1 N1) est désormais, en Belgique, entre les mains des juges. Une mobilisation contre la vaccination a, en effet, débouché sur une action en référé de centaines de personnes contre la ministre de la santé, Laurette Onkelinx (PS), il y a quelques jours. Un mouvement baptisé "Initiative citoyenne", qui affirme qu'il n'est pas opposé par principe aux vaccinations, soutient que les produits mis sur le marché n'ont pas été suffisamment expérimentés et que le grand public se voit refuser les informations "loyales, claires et équilibrées" indispensables.

Initiative citoyenne s'appuie sur une abondante littérature pour évoquer le danger des adjuvants aux vaccins, dont le squalène, inclus dans le vaccin commandé par les pouvoirs publics, le Pandemrix. Celui-ci contiendrait aussi, souligne leur avocat, Me Georges-Henri Beauthier, un composé foetotoxique - le thimérosal - et un produit potentiellement stérilisant, le polysorbate 80. Des craintes similaires ont été exprimées ces derniers jours aux Etats-Unis, où des personnels de santé de la ville de New York ont annoncé leur intention d'agir en justice contre une vaccination obligatoire.

"Vaccination ne signifie pas protection", estime le mouvement de citoyens, qui évoque le droit des patients, ainsi que des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et de la Cour européenne des droits de l'homme pour réclamer la suspension de la campagne de vaccination. Le tribunal de Bruxelles doit se prononcer dans quelques jours.

Cinq décès liés au virus A(H1N1) ont été recensés jusqu'ici en Belgique. Le dernier en date a été celui d'un homme de 43 ans, jeudi 15 octobre. La campagne de vaccination gratuite devait, en principe, débuter lundi 19 octobre dans le pays. Elle était censée commencer par les médecins et le personnel infirmier, et viser ensuite les publics jugés à risques : femmes enceintes, personnes qui gardent des enfants, enseignants, patients asthmatiques, cardiaques, diabétiques, etc.

Le refus des généralistes

Jeudi 15 octobre, le gouvernement a obtenu du Parlement les pouvoirs spéciaux qu'il réclamait et qui lui permettraient notamment de mobiliser le personnel nécessaire sans passer par la Chambre des députés en cas de crise grave liée à une épidémie de grippe. Une disposition, approuvée par la majorité et par l'opposition, a toutefois été introduite in extremis dans la loi. Elle prévoit que la vaccination ne sera obligatoire pour personne.

Initiative citoyenne estime que c'est une première victoire, mais n'entend pas s'arrêter là. Le mouvement est désormais appuyé par des médecins généralistes. Ces derniers, qui seront chargés de procéder à la vaccination, refusent d'enregistrer dans une base informatique officielle les données relatives à leurs patients, comme les y invite le ministère de la santé. Ils estiment que la confidentialité des données n'est pas garantie, ce que dément le cabinet de la ministre. Les pouvoirs publics affirment vouloir recenser rapidement les défauts éventuels de lots de vaccins et l'évolution du taux de vaccination de la population. Une rencontre entre les syndicats de médecins généralistes et Laurette Onkelinx doit avoir lieu prochainement.




4.

ET DURANT CE TEMPS LES QUÉBÉCOIS QUI COMME TOUJOURS SONT LES PLUS MAL INFORMÉS PAR LEURS MÉDIAS, VÉRITABLES ORGANES DE PROPAGANDE DES POUVOIRS POLITIQUES, ON SE BOUSCULE POUR SE FAIRE VACCINER À QUI MIEUX MIEUX EN GOBANT BÉATEMENT TOUT CE QU'ON LEUR DIT ... COMME DES MOUTONS...

La psychose du H1N1 (30 octobre 2009) VOIR LA DÉCLARATION EN ITALIQUE CI-DESSOUS!!
http://www.ledevoir.com/2009/10/30/274363.html
Les urgences pédiatriques sont engorgées de parents inquiets -- Au quatrième jour de la vaccination contre la grippe A(H1N1), les critiques continuaient d'affluer hier tant à Ottawa qu'à Québec. Approvisionnements insuffisants, files d'attente interminables, informations confuses, la liste des doléances s'allonge au rythme où le virus progresse. Le tout dans un climat d'inquiétude grandissante. La mort de trois jeunes Ontariens des suites de la grippe A(H1N1) a ébranlé bien des parents, qui se sont rués en masse vers les urgences avec leur enfant fiévreux ces jours-ci. Résultat: les urgences pédiatriques fonctionnent déjà à 180 % de leur capacité à Montréal. Et ce, principalement en raison de cas bénins qui n'ont pas leur place dans ces unités réservées aux soins urgents, ont fait savoir hier le CHU Sainte-Justine et l'Hôpital de Montréal (HME) pour enfants. «À ce stade-ci, nous faisons face à une véritable psychose du H1N1 plutôt qu'à une forme aggravée du H1N1. Les gens doivent comprendre que c'est un microbe relativement bénin, à la différence près qu'il touche un plus grand nombre de personnes», a résumé hier le Dr Michael Arsenault, directeur médical des services d'urgence à Sainte-Justine. «La médiatisation de cas inhabituels [comme celui du jeune Ontarien Evan Frustaglio] amplifie la crise. Mais on oublie que des milliers de patients ont contracté le virus et sont passés au travers sans complications», a-t-il dit en invitant les parents à suivre le guide autosoins fourni par Québec pour prendre soin de leurs petits malades. CLIP

LE JEUNE ONTARIEN N'EST PAS MORT DE LA GRIPPE par Christian Montmarquette (31 octobre 2009)
http://www.ledevoir.com/2009/10/30/commentaires/0910311604159.html
«LE JEUNE ONTARIEN N'EST PAS MORT DE LA GRIPPE» Samedi, le 31 octobre 2009 - 10h03 am. - Radio-Canada annonce sur 95,1 FM, que le jeune ontarien soi-disant mort de la grippe, est finalement mort d'une « MÉNINGITE !». Après avoir ameuté tout le Québec et publié durant plus de «DEUX JOURS» et «À LA UNE» que le jeune ontarien était mort à cause de la méchante gri-grippe porcine...Radio-Caca-Nada publie aujourd'hui un léger correctif ......en bas.. .en bas... en bas... de la page.... ...en p'tits, p'tits caractères ... sur fond gris... Ceci... Révélation étonnante ...Le directeur de la santé publique du Québec, le Dr Alain Poirier affirme que le jeune Ontarien de 13 ans, que l'on croyait mort du H1N1, cette semaine, aurait plutôt succombé à une méningite. M. Poirier a fait cette déclaration, vendredi, lors de l'émission 24 heures en 60 minutes, animée par Anne-Marie Dussault...Et ça c'est sans compter les 186 morts en Australie (sur 35 millions d'habitants alors qu'on en avait prédit 7000 !! - 500,000 personnes meurent chaque année de la grippe ordinaire... Si c'est ce type d'information qui vous rend malade.. Promptrétablissement... Référence : Révélation étonnante / Radio-Canada : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2009/10/30/001-grippe_vendredi.shtml

Des vaccins dans les écoles (29 octobre 2009)
http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/le-quotidien-du-jour/200910/29/01-916248-des-vaccins-dans-les-ecoles.php
Au cours des prochains jours, les parents des 7650 élèves du territoire vont recevoir des formulaires à remplir et des documents d'information sur la procédure à suivre pour la campagne de vaccination. «Pour les enfants de moins de 14 ans, nous avons besoin de l'autorisation parentale pour vacciner. Les parents recevront toute l'information nécessaire pour bien comprendre l'objectif poursuivi par la commission scolaire et le Centre de santé et des services sociaux», affirme M. Saint-Gelais. (...) «La vaccination va débuter le 23 novembre. Les gens du centre de santé vont cibler quelques écoles sur leur territoire et ils vont se déplacer à ces endroits pour vacciner les enfants. De notre côté, nous allons amener les enfants qui seront autorisés à être vaccinés dans ces écoles. «L'objectif est de vacciner de 500 à 600 personnes chaque jour. Le vaccin sera disponible pour les élèves et le personnel. Nous avons reçu les réponses de parents de deux écoles et ils ont accepté à 90 pour cent que leurs enfants soient vaccinés», de noter Mme Parent. (...) La grippe A (H1N1) a déjà coûté 200 millions$ aux Québécois (...) Cette somme englobait l'achat du vaccin (36 millions$ pour 11,5 millions de doses) et son administration dans des centres prévus à cette fin (72 millions$), de même qu'une campagne d'information et de publicité dans les médias, à hauteur de 6 millions$. CLIP

COMME IL FALLAIT S'Y ATTENDRE, LES PARTIS D'OPPOSITION À OTTAWA EN PROFITE POUR SE FAIRE DU CAPITAL POLITIQUE LÀ-DESSUS EN RÉCLAMANT UN DÉBAT D'URGENCE QUI NE FERA QU'OBSCURCIR LES FAITS. ET AU QUÉBEC UNE VASTE CAMPAGNE DE PROPAGANDE - OUPS! - DE PUBLICITÉ EST LANCÉE POUR FAIRE RENTRER DANS LE RANG TOUS LES MOUTONS QUÉBÉCOIS ALORS QU'ENCORE UNE FOIS LES SEULS DÉCÈS ANNONCÉS SONT CEUX DE PERSONNES QUI SOUFFRAIENT DÉJÀ DE SÉRIEUX PROBLÈMES DE SANTÉ... COMME AILLEURS DANS LE MONDE DANS AU MOINS 60% DES CAS...

Débat d'urgence sur la vaccination (2 novembre 2009)
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2009/11/02/001-grippe-debat-vaccin.shtml
Le débat politique entourant la campagne de vaccination nationale contre la grippe A (H1N1) continue de s'intensifier à Ottawa. Le président de la Chambre des communes, le libéral Peter Milliken, a accepté une requête libérale pour la tenue d'un débat d'urgence sur cette situation, qui a lieu lundi soir.La porte-parole du Parti libéral en matière de santé, Carolyn Bennett, dénonce notamment la décision du gouvernement conservateur d'avoir décidé de produire le vaccin sans adjuvant, c'est-à-dire celui destiné aux clientèles prioritaires comme les femmes enceintes, retardant ainsi la production du vaccin avec adjuvant qui servira à l'ensemble de la population. (...) Publicités à l'appui, le gouvernement du Québec amorce lundi sa campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1) dans plusieurs régions du Québec.Déjà disponible sur Internet, la liste des centres de vaccination a été publiée dans les grands quotidiens, des messages sont diffusés à la radio et des dépliants seront distribués dans les foyers québécois. (...) À Terre-Neuve-et-Labrador, les autorités ont confirmé un premier décès lié à la grippe A (H1N1), celui d'une femme de 36 ans qui souffrait déjà de problèmes de santé. La mort, liée à la grippe, d'une femme de 26 ans souffrant de problèmes de santé chroniques a été confirmée en Outaouais.

CURIEUSEMENT, DURANT CE TEMPS, ON NE SEMBLE RAPPORTER AUCUNE MORT LIÉE À CE VIRUS EN CHINE...

Grippe H1N1 : Le virus se propage mais reste sous contrôle, estiment les autorités chinoises (02.11.2009)
http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2009/10/20091026-111253.html
(D'après PC) - La vaccination contre le virus de la grippe A/H1N1 rallie un nombre décroissant de Canadiens selon un nouveau sondage mené sur le Web.Le sondage Strategic Counsel démontre que de juillet à octobre, le nombre de Canadiens voulant être vaccinés est passé de 62 à 49 pour cent. Le nombre de répondants qui refuseront de se faire vacciner a quant à lui augmenté de 38 à 51 pour cent.Ce sont les Québécois qui sont les plus réfractaires au vaccin, à 59 pour cent; les opposants ontariens suivent, à 53 pour cent. Le sondage ajoute que 56 pour cent des femmes refusent d'être inoculées, comparativement à 47 pour cent des hommes. Ce sont les jeunes adultes qui constituent le principal groupe d'opposition au vaccin.Parmi les Canadiens qui ont pris des précautions pour se protéger du virus, la quasi-totalité des répondants ont dit se laver les mains plus souvent. Plusieurs autres négligent d'échanger des poignées de mains et de fréquenter des endroits achalandés.Le sondage a été mené auprès de 1000 personnes du 22 au 24 octobre pour le Globe and Mail et le réseau de télévision CTV. La marge d'erreur n'a pas été calculée.

... PREUVE QUE CE NE SONT PAS TOUS LES CANADIENS QUI SONT TOMBÉS SOUS LE COUP DE LA TRANSE PORCINE COLLECTIVE CONSTAMMENT ENTRETENUE PAR LES MÉDIAS QUI NE CESSENT DE RÉGURGITER LA MOINDRE NOUVELLE CAPABLE D'AUGMENTER ENCORE PLUS LA PEUR ET LA PSYCHOSE DU H1N1... POUR LE PLUS GRAND BIEN DES CARTELS PHARMACEUTIQUES DONT DÉPENDENT UNE BONNE PART DE LEURS RECETTES PUBLICITAIRES...

Peut-être que cette nouvelle crise - après celle de la pseudo grippe aviaire, un autre pétard mouillé des agitateurs à la solde des cartels des drogues pharmaceutiques - finira-t-elle par ouvrir les yeux de la population sur le peu de crédibilité et de confiance que l'on peut accorder aux médias et aux politiciens dont ils se font les porte-voix... Peut-être que les squelettes de corruption et de collusion mafieuse qui se cachent dans les placards de certains politiciens et régulateurs gouvernementaux finiront-ils par en sortir...

Peut-être ne faut-il pas trop rêver...




6.

VOICI UNE ANNONCE D'UN ÉVEILLEUR DE CONSCIENCES QUI FAIT UN TRAVAIL COURAGEUX ET ÉCLAIRÉ... N'HÉSITEZ PAS À ALLER L'ÉCOUTER OU À LE LIRE SUR SON SITE

From: Conférences Québec conferencesquebec@gmail.com">
Date: Mon, 2 Nov 2009 11:00:38 -0500
Subject: Conférence de Jean-Jacques Crèvecoeur à Québec

Bonjour,

Pour bien comprendre l'envers de la médaille et ce qu'on tente de nous cacher en matière de vaccination !

Le mardi 17 novembre, troisième conférence de la trilogie, au Centre Victor Lelièvre, 475, boul. Père-Lelièvre, Québec, à 19h00 (coût 20 $)

La troisième conférence portera sur le système immunitaire et les microbes (Le 17 novembre)

Les microbes qui nous habitent sont dix fois plus nombreux que les cellules qui composent notre corps. Autrement dit, un être humain est composé de 9 % de cellules et de 90 % de microbes ! De plus, nous vivons en parfaite coopération et symbiose avec l’immense majorité d’entre eux (champignons, bacilles, mycobactéries, bactéries et virus). Alors, d’où vient l’idée que les microbes sont des agents extérieurs à nous, qui veulent nous attaquer et nous détruire en provoquant la maladie ? Et est-il encore judicieux de considérer le système immunitaire comme un système de défense de notre organisme ? Si nous sortions de cette logique guerrière pour nous ouvrir aux mystères de la sagesse du corps et de sa nature, que pourrions-nous y découvrir ? Des révélations qui nous permettront d’adopter encore une nouvelle perspective quant à la pertinence des vaccins et des antibiotiques…

Les vaccins : bénédiction, mal nécessaire ou invention inutile ?

Note de Jean-Jacques Crèvecoeur :

Dès le début de cette affaire de grippe porcine, le battage médiatique assourdissant fait autour de cette question m’a mis très mal à l’aise. Comme si tout ce bruit était mis en place pour nous conditionner par la peur et pour nous faire croire, finalement, à la terrible réalité de cette « pandémie ».

Depuis début mai 2009, j’ai commencé à suivre de très près toutes les informations circulant tant dans les milieux officiels (O.M.S., communiqués de presse des sociétés pharmaceutiques, articles et interviews dans les grands médias) que dans les milieux ne s’alignant pas sur la pensée unique dominante.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que de nombreux médecins, virologues, biologistes, pourtant partisans du principe vaccinal, critiquaient vivement cette campagne de peur, ainsi que la militarisation d’une campagne de vaccination obligatoire

À propos de Jean-Jacques Crèvecoeur :

Jean-Jacques Crèvecoeur a une formation en physique quantique théorique, de l’Université de Namur (Belgique). Il a obtenu le prix du meilleur mémoire belge de physique, en 1984, ainsi qu’une bourse de recherche pour accomplir un doctorat en physique quantique. Il est également philosophe et s’est spécialisé dans l’étude critique du fonctionnement des sciences, en particulier l’épistémologie de la médecine. Grand connaisseur des principes de l’homéopathie, de l’ostéopathie, de l’acupuncture, de la médecine chinoise et de la Médecine Nouvelle de Hamer. Jean-Jacques est conférencier international et auteur de plusieurs livres.

Pour en savoir plus, je vous invite à visiter son site Internet :

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/

Le coût pour chaque conférence est de 20 $

Heure : 19h00 (arrivez plus tôt si possible pour l'inscription) - conférence minimum de 3 heures

Au Centre Victor Lelièvre, 475, boul. Père-Lelièvre, Québec

Réservation préférable par courriel

conferencesQuebec@gmail.com

Marie-France Bernard

Organisatrice



On peut s'abonner directement à la liste d'envoi française en envoyant simplement un courriel en blanc au reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net à partir de l'adresse de courriel que vous désirez abonner.



Retour à la page d'accueil anglaise de ce site